77% DES SALARIES TOGOLAIS PEINENT A SUBVENIR A LEURS BESOINS AVEC LEURS SALAIRES

Plus de 77% des salariés togolais n’arrivent pas à subvenir à leur besoin avec leur salaire mensuel. C’est l’un des pourcentages que révèle le Rapport National sur le Développement Humain (RNDH) 2014 lancé mardi à Lomé.

Le RNDH fait le zoom sur le déficit en matière de développement humain dans les secteurs de l’industrie et de l’artisanat.

Elaboré de concert avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le document sur le RNDH 2014 du Togo laisse entrevoir que les secteurs concernés ont encore du plomb dans l’aile en ce qui concerne l’épanouissement du personnel qui y travaille.

Le document révèle que dans le secteur industriel 77,8 % des personnes déclarent que leur salaire ne leur permet pas de subvenir à leurs besoins. 63,4 % d’employés ne bénéficient pas de formations qualifiantes et la plupart des travailleurs permanents sont affiliés à la caisse de sécurité sociale.

Dans le secteur de l’artisanat, 46% du personnel travaillent avec la peur au ventre, car disent-ils, leur fonction les expose à beaucoup de dangers, surtout qu’ils ne bénéficient d’aucune sécurité sociale et encore moins d’une assurance maladie.

Placé sous le thème « Le monde industriel et artisanal : quelles solutions à l’emploi? », le lancement de ce rapport se présente comme un éveil de conscience de l’autorité en charge du secteur qui semble avoir conscience de la situation.

«Ce rapport vient à point nommé pour apporter les éclairage nécessaires et proposer des approches de solutions à l’épineuse question de l’emploi et de la réduction du chômage notamment celui des jeunes sur le marché du travail», a indiqué Edjéou Essohanam, le Directeur de Cabinet du ministre de la planification du développement.

C’est la sixième fois que le Togo s’apprête à cet exercice de présentation du RNDH et surtout avec l’aide du PNUD. Se prononçant sur celui-ci, le Programme recommande qu’il y ait une amélioration de la qualité de vie des travailleurs des secteurs sus-mentionnés.

"L’emploi doit aller de pair avec la capacité à offrir des revenus suffisants aux personnes qui en bénéficient et aux membres de leur famille", a exigé Siaka Coulibaly, Représentant résident adjoint du PNUD au Togo.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.