LANCEMENT OFFICIEL DU « PROJET D’APPUI A L’EMPLOYABILITE ET A L’INSERTION DES JEUNES DANS LES SECTEURS PORTEURS (PAEIJ –SP) » ET DU PROGRAMME ASSURANCE DU FONDS NATIONAL DE LA FINANCE INCLUSIVE (ASSUR FNFI)



La réduction de la pauvreté étant le lettre-motif des actions des autorités publiques et surtout que le quinquennat actuel du président de la république togolaise Faure GNASSIMGBE est placé sous le sceau du mandat social, soucieux de l’avenir de la jeunesse et conscient que l’émergence du Togo ne prendra envol que par le développement à la base, le gouvernement togolais a procédé, le dimanche 24 Avril 2016 sur le site aéré de l’espace Blue-zone à Agoè-  Cacavéli (Lomé), au lancement officielle de deux programmes « PROJET D’APPUI A L’EMPLOYABILITE ET A L’INSERTION DES JEUNES DANS LES SECTEURS PORTEURS (PAEIJ –SP) » ET DU PROGRAMME ASSURANCE DU FONDS NATIONAL DE LA FINANCE INCLUSIVE (ASSUR FNFI). 
Cette cérémonie s’est déroulée en présence du chef de l’Etat, des officiels du corps diplomatique accrédités au Togo et d’une foule des grands jours, une foule en liesse qui a pris d’assaut l’espace Blue-zone.
En effet ces deux programmes exposés (dévoilés)  sont sensés apporter aux populations à la base un soulagement par l’amélioration de leurs conditions de vie et contribuer de ce fait à l’amélioration de leur pouvoirs d’achat à court et à moyen terme.
 

 Le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP) est réservé aux jeunes désireux
de se lancer dans l’entrepreneuriat surtout les secteurs jugés prometteurs à
savoir l’agriculture, l’élevage, la transformation agro-alimentaire, l’artisanat, le commerce, la technologie.
Pour la circonstance, les différents intervenants, d’abord, le représentant de la Banque Mondiale au Togo, celui-ci a souligné le progrès accompli par le Togo dans ces secteurs d’activité ; Ce qui, selon lui, a contribué à résoudre d’une façon structurelle au problème de l’emploi des jeunes.
Une entreprise de la place spécialisée dans la transformation de la céréale soja, par la voix de son Directeur Général Mr ABITOR, a indiqué que sa structure s’est engagé à absorbé  6 000  jeunes sur le marché de l’emploi de la fourniture, de la production et de la commercialisation. Une «  aubaine » donc pour les jeunes pour leur insertion professionnelle     
Le représentant de la Banque Africaine pour le Développement (BAD), quant à lui,  a réitéré la disponibilité de son institution à accompagner toute initiative qui va dans l’intérêt des jeunes togolais surtout en matière de l’auto-employabilité (l’entrepreneuriat des jeunes) comme c’est le cas avec le Fonds National de Financement Inclusif (FNFI). La BAD traduit dans les faits son soutien au succès de ce projet par des financements sur les 5ans à venir.
En guise d’illustration, une productrice d’eau en sachet communément appelée  pure-water, Denise AWOESSO, a témoigné de l’apport important du PAEIJ –SP dans la réalisation de son projet.
 

 Le Programme Assurance du Fonds National de Financement Inclusif (Assur FNFI)
Selon la Directrice de la FNFI, c’est un programme qui tombe à point nommé compte tenu des différents risques que courent les hommes et femmes économiquement faibles mais actifs et surtout ayant souscrit à un des crédits de financement du FNFI. Il consiste à doter  chaque souscripteur d’un crédit FNFI d’une couverture sociale en matière de santé (maladie), du décès et des dommages aux biens (incendie) ; Il présente des garanties exceptionnelles en constituant une couverture pour le bénéficiaire, pour son activité et sa capacité de remboursement.
Le taux de cotisation d’assurance est fixé pour chaque type de produit FNFI
o   APSEF : 0,5%  du montant du crédit (50 000FCFA) - 6 mois de contrat
o   AGRISEF: 0,75% du montant du crédit (100 000FCFA) -12 mois de contrat
o   AJISEF : 0,75% du montant du crédit (300 000FCFA)-18 mois de contrat
Rappelons  que SUNU ASSURANCE IARD TOGO -         TOGOCELLEULAIRE et le Ministère de la santé et plusieurs institutions de micro-finance sont les partenaires qui accompagnent le FNFI dans ce combat noble de sortir la population togolaise de la misère et de la précarité
La soirée a été riche en couleur avec les prestations des artistes comme Papou (musique) et Gogoligo (humoriste) d’une part, et d’autre part avec les témoignages par les bénéficiaires des changement que le programme FNFI a apporté dans leur vie quotidienne.
La cérémonie a pris fin avec la remise de la « Convention de l’Assurance FNFI » par le président Faure GNASSIMGBE au Directeur Général de SUNU ASSURANCE.
Pour plus d’informations sur l’assurance FNFI consulter www.fnfi.tg

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.