TOGO : LOME CHARMEE PAR SES NOUVELLES ROUTES.




Ici c’est Agoè, dans la périphérie nord de Lomé ! Exclusivité Radio Oréole, Cette image que nous avions publiée sur Facebook  depuis le 09 Avril 2016 et qui a déjà fait le tour du monde est une exclusivité  Radio Oréole.Nous avons jugé bon de faire un petit article là-dessus.

Lomé  et ses périphériques ont changé radicalement de look et n’ont rien à envier à Yamoussoukro ou au Johannesburg. Elle a un sourire radieux et rentre aujourd’hui dans le concert des grandes villes africaines et internationales par la beauté non seulement de ses routes mais aussi par une grande amélioration du point de vue aménagement des espaces. 

Cette politique menée par le gouvernement donne une impulsion à notre pays dans le concert des nations en lui offrant l’opportunité d’abriter les grands rendez-vous internationaux à l’instar de « la conférence internationale sur la sécurité maritime » qui s’avance à grand pas. 

Les efforts entrepris par le gouvernement dans le domaine des infrastructures sont louables même si on ne doit pas passer sous éteignoir l’immensité du chantier qui reste à embrasser. Nos pensées vont directement à certains quartiers de Lomé comme Tokoin - Gbadago (envahi par une insalubrité hors norme) et autres régions du Togo qui ne sont pas encore pris par ce syndrome des grands travaux.
Ce quinquennat de la gouvernance de Faure GNASSIGBE a été placé sous le sceau de la politique des grands travaux sur toute l’étendue du territoire national.

La voie de contournement de la faille d’Alédjo, le port autonome de Lomé avec son troisième quai, l’aéroport de Lomé, la restauration des grands hôtels de la place (Hôtel RADISON BLUE 2 FEVRIER) la voie de  contournement du grand Lomé sont entre autres les infrastructures réalisées à cet effet. Agoè (périphérique de Lomé) fait partie des localités qui ont bénéficié de cette politique d’infrastructures routières  et est devenu une plaque tournant (grand carrefour) en matière désengorgement et de désenclavement. Un atout de choix. Le « Carrefour des Lions » offre à Agoè un charme car visiblement cet ouvrage
est un véritable chef d’œuvre avec pour toile de fond le tourisme en ligne de mire. Ce qui fait le bonheur du Togo, plus encore au-delà de ses frontières.


Ce carrefour très prisé, est actuellement pris d’assaut  par  les artistes (tournage de clip), les couples nouvellement mariés, les amoureux des découvertes, les parents qui viennent prendre des photos avec leurs enfants, bref toute la population de Lomé et de ses environs, les touristes étrangers aussi trouvent leur compte. C’est aujourd’hui un symbole de l’évolution du Togo dans le processus du développement. C’est la cloche de l’émergence qui a sonné. « La voie du développement passe par le développement des routes » avons-nous l’habitude de dire.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.