L’AJCT en tournée de sensibilisation sur la place de la femme dans les successions aux AD Agbalépédo-Lomé.


Longtemps écartée de la sphère des droits successoraux dans les communautés africaines, en particulier au Togo, du fait bien évidement de la pesanteur des pratiques culturelles et traditionnelles, la loi reconnait aujourd’hui à la femme le droit de prendre part pleinement à l’héritage aussi bien conjugal que parental. Cependant le gros du travail à faire se situe au niveau de comment y procéder pour changer les habitudes anciennes fortement encrées dans les consciences collectives.

C’est à juste titre que lAssociation Des Juristes Chrétiens du Togo (AJCT), a, dans le cadre de l’exécution de son projet «LE DROIT A  LA BASSE », tenu ce dimanche 18 septembre 2016 à l’Eglise des Assemblées de Dieu temple d’Agbalépédo une sensibilisation sur le thème «  La place de la femme dans le droit successoral au Togo».

Cette sensibilisation a été réalisée dans le but d’expliquer aux fidèles de la dite congrégation religieuse les nouvelles donnes en matière du droit successoral au Togo, comme le prévoit le code de la personne et de la famille revisité en 2012 et en 2014, octroyant ainsi la possibilité à la femme de jouir en tant qu’être humain d’un statut juridique tout à fait honorable en matière des droits successoraux. Le mariage étant la condition première exigée pour qu’une femme succède à son mari, a souligné le magistrat WOTOR, porte-parole de la circonstance. 

Après une série de questions qui ont trouvé satisfaction, les  responsables de cette église ont trouvé cette sensibilisation fort louable vu qu’elle vient à point nommé éclairer la lanterne des fidèles sur le manque d’information dans les affaires matrimoniaux et héréditaires. Aussi les fidèles n’ont pas hésité à témoigner leur reconnaissance  à l’égard des membres de l’association. Ceci dit  c’est dans une ambiance de convivialité inouïe et fraternelle que la sensibilisation a pris fin.  

Cette série de sensibilisations se poursuit dans d’autres milieux.        
 

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.