Togo:La revue annuelle du ministère du Développement à la Base exercice 2016

La revue annuelle du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a été publiée le mardi 27 décembre 2016 à Lomé. Mme Victoire Dogbé, responsable de ce département ministériel, et ses collaborateurs dressent un bilan positif.

Selon cette revue annuelle, le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a réalisé 90,33% de ses projets conformément à sa lettre de mission pour l’année finissante.

Ce document, le sixième du genre, fait le point sur les activités réalisées au cours de l’année et fixe le cap sur la suivante. Pour 2016, ce ministère a mis l’accent sur l'amélioration du cadre de vie et des conditions de vie des communautés à la base, la mise en œuvre du Plan stratégique national pour l'emploi des jeunes et du Plan opérationnel de la politique de la jeunesse, la promotion de la finance et la promotion de l'artisanat.

Il ressort, a souligné Victoire Dogbé, que 390 infrastructures socio-communautaires et économiques ont été réalisées, 1400 regroupements ont été soutenus dans leurs activités économiques, 88 000 élèves ont bénéficié de la cantine scolaire, les transferts monétaires ont touché 20 700, le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) a soutenu 135.000 personnes.

Dans le volet promotion de la jeunesse et de l'emploi des jeunes, 5830 jeunes ont été appuyés, soit en formation, en équipements ou en financement du PRADEB et du FAEIJ. L’Agence nationale de volontariat du Togo (ANVT) a enrôlé 2 400 nouveaux pensionnaires. Grâce aux soutiens de FAIEJ et de PRADEB, des jeunes ont créé 550 entreprises, ajoute-t-elle.

Au niveau de la promotion de l'artisanat, 1 600 maîtres ont suivi des formations en entrepreneuriat et 500 artisans ont pris part à des foires nationales et internationales et promu les produits du territoire, s’est-elle réjouie.

Maintenant le cap sur l’année suivante. « Pour l'année qui vient, nous allons poursuivre la mise en place des micros projets d'infrastructures, renforcer les filets de protection sociale, l'inclusion économique et financière et intensifier les moyens d'action en faveur de l'épanouissement, de l'entrepreneuriat, de l'employabilité et de l'emploi des jeunes », ambitionne la ministre.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.