Le gouvernement togolais résolument engagé à démenteler les branchement sauvage d'électricité


Les branchements illégaux sur le réseau électrique font perdre chaque année des milliards à la CEET. Ce que l’on appelle au Togo les ‘toiles d’araignées’ sont un problème tant au niveau de la fraude que de la sécurité. On constate des cas d’incendies qui vont jusqu’à non seulement des dégâts matériels, mais aussi à des pertes de vies humaines.

Depuis le début de l’année, des opérations de démantèlement ont été lancées.

Les ministres des Mines et de l’Energie, Marc Ably-Bidamon, et son collègue de la Sécurité, Yark Damehane, se sont rendus en début de semaine sur deux sites pilotes, à Zanguéra et à Légabassito, où sont mis en œuvre à la fois des opérations de nettoyage et de raccordement des ménages au réseau de la Compagnie énergie électrique du Togo.

Originalité de l'offre, les foyers peuvent souscrire des contrats sociaux très avantageux financièrement. Avec 35 000 FCFA, on peut disposer de l’électricité dans son ménage. C'est aussi un moyen de lutter contre la piraterie.

A terme, c’est 32.000 habitations qui seront raccordées à Zanguéra, Kegué, Djagblé, Adetikopé et Legbassito.           

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.