Togo : Elèves et réseaux sociaux

" Réseaux sociaux et enjeux de développement durable " , ce thème a fait l'objet d'une échange entre élèves et enseignants chercheurs le mercredi dernier à l'Université de Lomé. L’essentiel à retenir de cette rencontre est que les réseaux sociaux peuvent être nuisibles à toute personne qui en fait un mauvais usage. 

Cette activité s'inscrit dans le cadre de la quinzaine de la francophonie au Togo. Les réseaux sociaux doivent faire l'objet d'une utilisation rationnelle. Toute information publiée sur la toile appelle à la responsabilité de son auteur.
" La publication de fausses informations sur les réseaux sociaux engage des responsabilités pénales, donc punies par le nouveau code pénal du Togo ", a fait savoir Mme Edwige Kwagbénou, Juriste à la faculté de droit de l'Université de Lomé.

On  entend  par  « réseaux  sociaux »  les  sites  Web  qui  permettent  aux  individus  d’échanger  commentaires,  photos  et  opinions,  tels  que  Facebook,  Twitter,  Linkedin,  MySpace  et Youtube.
Les réseaux sociaux  sont  apparus  récemment  dans  nos  vies  et  ils  amènent  tout  un  lot  de questions en raison de l’usage parfois inapproprié qu’en font les élèves ou les employés des établissements.Or, les comportements inappropriés ne sont pas nouveaux, c’est l’outil utilisé pour avoir ce comportement qui l’est. 

Il   est   vrai   cependant   qu’avec   les   réseaux   sociaux,   la   distance   physique,   l’apparent  anonymat,   l’instantanéité   sont   des   ingrédients   qui   sont   de   nature   à   stimuler les comportements antisociaux et à faire tomber les barrières élémentaires du civisme.


Il   est   important   de   rappeler   que   la   majorité   des   principes   applicables   face   à   ces    comportements  antisociaux  sur  le  Web  sont  les  mêmes  que  ceux  qui s’appliquent  depuis  longtemps  lorsqu’un  élève  a  un  comportement  inapproprié  dans  ses  relations avec ses camarades dans le corridor ou la cour d’école. 

Face à la diffusion sur le Web de photos, de vidéos, de commentaires ou de critiques, on se demandera d’abord si l’élément en question peut être jugé
 « approprié », donc acceptable, ou non.


Or, il est souvent difficile de tracer une ligne entre ce qui est approprié et ce qui ne l’est pas. Une réflexion est souvent nécessaire. On peut dire qu’est approprié une conduite ou un élément qui est accepté par une majorité dans un groupe ou une société à une époque donnée. Il  découle  de  cela  que  chaque  cas  est  particulier  et  doit  faire  l’objet  d’une  analyse individuelle.  Il  ne  peut  pas  exister  en  cette  matière  de  règle  absolue,  applicable  à  tous  les  cas et qui permettrait de départager entre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas.
 


Les jeunes élèves doivent utiliser les réseaux sociaux pour faire des recherches sur les matières apprises à l'école afin d'approfondir plus leur connaisse et se préparer à affronter les épreuves lors des examens.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.