L'OOADD et Youth Impact continuent leur tour d'universités du Togo pour la vulgarisation des ODD

Contribuer d'une manière significative à l'atteinte des objectifs de développement durable (ODD) à l'horizon 2030 au Togo, c'est la mission que se sont assignés l'Observatoire Ouest-Africain du Développement Durable OOADD et Youth Impact. Pour réussir ce pari, ces deux organisations ont entrepris depuis un certain moment une série de campagne axée sur la vulgarisation des 17 ODD en milieux universitaires, afin d'éduquer les étudiants sur le concept et les défis du développement durable.

Ce jeudi 13 avril, se sont les étudiants de l'ESGIS qui ont bénéficié de cette séance de formation sur les ODD dans le cadre de la célébration de leur semaine du leader. Comment utiliser rationnellement les ressources naturelles disponibles pour ne pour ne pas hypothéquer le développement des générations futures, c'est au tour de cette question que les échanges ont porté.

L'objectif visé par les initiateurs est de faire des jeunes étudiants des porteurs de projets dans leur communauté respective allant dans le sens de la protection de l'environnement tout en occultant pas les actions en faveur du développement socio-économique du Togo. 

Selon Mandéla Adjaho, Président de l'OOADD : " Il est important d'apporter l'information sur les ODD aux étudiants, ceci pour les permettre de découvrir le contenu et les enjeux de ces ODD surtout pour le Togo. Le choix des étudiants n'est pas anodin, ceux-ci constituent le noyau dur de la relève de demain ".

Pour son collègue Julio Atti Data de Youth Impact , " La vulgarisation des ODD n'est pas l'apanage d'un seul acteur, cela concerne non seulement les acteurs du secteur public que ceux du privé, la société civile, des groupes organisés, des collectivités, des individus .....  Chaque acteur doit jouer pleinement sa partition pour l'atteinte de ces ODD, et donc il s'avère important d'éduquer ces acteurs sur le processus des ODD ".

Tout en appréciant l'initiative, Anité Patricia, étudiante en communication des organisation à ESGIS trouve qu' " il faut accentuer les recherches sur les énergies renouvelables pour remédier aux problèmes de réchauffement climatique ".

A terme, l'idée est de créer des comités de réflexion sur les ODD dans les universités publiques et privées du Togo pour déterminer les actions à mener en ce sens.

Pour rappel, l'OOADD et Youth Impact étaient dans les locaux de l'IAEC lors de leur première sortie sur le terrain. Après l'ESGIS, le cap sera mis sur d'autres universités. Le projet a reçu l'appui technique des ministères de l'enseignement supérieur et de la recherche, et de la planification et du développement.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.