Le Togo veut maitriser la circulation des armes et munitions


Les activités portant sur le marquage des armes et munitions au Togo ont officiellement débuté ce lundi à Lomé. C’est une initiative du ministère togolais de la sécurité et de la protection civile.

Au total, plus de 800 millions d’armes sont en circulation dans le monde dont 600 millions détenues par les civils. Ce projet vise à établir la traçabilité et le suivi des armes détenues à la fois par les forces de défense et de l’ordre et par les civils, la destruction des armes obsolètes ou en désuétude. Il prend également en compte la réhabilitation des magasins de stockage d’armes et de munitions.

« Sur 7 millions d’habitants au Togo, plus de 8000 détiennent des armes à feu et artisanales sans autorisation aucune. Au début, les gens sont ratissant à rendre les armes qu’ils ont à leur procession, mais avec les sensibilisations,ça commence à porter leurs fruits » a indiqué le ministre en charge de la sécurité et de la protection civile Yark Daméhane.

Pour rappel,ce projet a reçu un appui financier émanant du Centre des nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique UNREC.

« Il est donc question d’assurer aux populations une sécurité optimale par la maîtrise du circuit des armes et autres matériel connexes » a fait savoir Mme Olatokoumbo Igué,Directrice de UNREC.


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.