Togo : Croisade contre l’automédication


L'Association des jeunes pour l’entraide et le développement intégral (AJEDI), avec le soutien de l'Union des Français de l'étranger du Togo (UFE), sensibilise les populations sur les dangers de l’automédication et des médicaments de rue.

A travers ce qu’elle appelle « Journées médicales », l’AJEDI œuvre pour la santé. Depuis hier dimanche, elle sensibilise et informe les populations sur la nécessité d’inclure dans leurs habitudes la consultation médicale et de l’utilisation des produits pharmaceutiques.

« Les populations n’ont pas la culture de se faire consulter. Au lieu de se référer à un corps médical compétent, elles se substituent à lui, et s’administrent des médicaments de rue, qui ne sont pas sans conséquence sur leur santé », regrette Djegno Kodjovi, président de l’AJEDI.

Les journées médicales sont justement organisées pour conseiller le public, lui « dire que quand on est malade, on doit se faire consulter », ajoute-t-il. L’association a sollicité les services du médecin assermenté Myriam De Robert pour consulter les patients. Entourée d’infirmiers et d’assistants, elle consulte, conseille, donne des médicaments aux patients et en prescrit d’autres.

Les journées médicales ont commencé dans le quartier Anfamé, au dernier trimestre de 2016. Pour la suite, l’équipe de l’AJEDI était à Kégué hier dimanche et sera à Djagblé le 25 mai prochain.

« Nous mettons un accent sur la santé, parce que nous avons la conviction que celui qui a la santé a la vie. Nous voulons nous battre aux côtés de nos populations à chaque fois que nous en avons l’opportunité pour leur apporter le goût de la vie », déclare Djegno Kodjovi.

Cette association peut compter sur le soutien de l’Union des Français de l’étranger (UFE). Le responsable locale de cette dernière, Jean-Philippe Maizoué, a souligné qu’il est important d’apporter leur aide, parce que leur structure privilégie « aussi la santé des communautés ».

C’est un secret de Polichinelle de dire que l’automédication et l’utilisation des médicaments de rue tue

Source icilome.com

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.