La région Afrique de l'OMS se prépare à lutter contre la résistance anti microbienne

" Une seule santé ", c'est le concept autour duquel  l'OMS a lancé une guerre sans merci contre la résistance antimicrobienne dans sa région Afrique. Pour se faire, un atelier de formation a été ouvert ce mardi à Lomé à l'intention des points nationaux de 10 pays de la région dont le Togo.

A l'issu de cette rencontre de renforcement de capacité, les 80 participants auront pour tâche d'élaborer des plans d'action permettant de faire front à la résistance anti microbienne. Une étude récente menée à ce sujet dans la région Afrique de l'OMS révèle que la résistance anti microbienne entrainera 10 millions de décès chaque année et une réduction de 2 à 3,5% de l'économie des pays concernés.

Vu donc l'ampleur de la situation, les pays participant à cette rencontre ont opté pour une unicité d'actions dans le but de converger vers la mise en place des conditions favorable à une bonne santé.

Pour Docteur Léticia Kagnébara, Responsable Programme anti microbienne dans la région Afrique de l'OMS, " cet atelier concerne toutes les bactéries autre que celle de la tubercule en ce qui concerne la lutte contre la résistance antimicrobienne puisque d'autres programmes lui sont déjà consacré. Les personnes formées pourront rassembler d'autres acteurs intervenant dans la lutte contre la résistance antimicrobienne pour mettre en place des plans d'action propres à chaque pays ".

Cette résistance est due à plusieurs causes notamment les faiblesses des laboratoires à résilier les test de sensibilité, la mal information des décideurs et professionnels de la santé et la surveillance limitée des microbe, " Ce qui rend la lutte plus que jamais nécessaire " selon Professeur Dagna Amounou, médecin-chef au laboratoire microbien du CHU Sylvanus Olympio.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.