Le 31 mai, une journée sans tabac

" Le tabac nuit gravement à la santé ", avons-nous l’habitude de lire sur les paquets de cigarettes. Cette assertion est fort évocatrice compte-tenu  des effets nocifs qu'entraine la consommation de cette substance sur la vie de l'homme.

Pendant de nombreuses années, le tabac ne cesse de faire des victimes. 7000, c'est la moyenne des personnes à être tuées chaque année dans le monde. C'est au regard de tout ce désastre qu'il a été institué la journée mondiale de lutte contre le tabac commémorée chaque 31 mai, une journée dédiée aux différentes actions menées pour éradiquer définitivement cette substance de la surface de la planète terre. La tradition a donc été respectée cette année.

Au Togo, la célébration de cette journée sans tabac a été une occasion pour le Programme national de lutte contre le tabac de faire le point sur la situation du tabagisme, de sensibiliser et de conscientiser les population sur les risques liés à la consommation du tabac. Il ressort du tableau présenté que le taux de prévalence au Togo est de 8,5% de fumeurs actifs contre environs 39% de fumeurs passifs.

" La consommation du tabac entraine des ennuis de santé notamment le cancer non seulement pour le fumeur mais aussi pour son entourage ", a souligné Docteur Vincent Vignon Koumako.

Le Togo est classé 130ème pays consommateur selon le rapport de l'Organisation mondiale de la santé OMS.
Pour rappel, le thème choisi cette année est " Le tabac, une menace pour le développement ".

A l'occasion de cette journée sans tabac, l'OMS a rappelé la façon dont le tabac met en péril le développement des nations du monde entier. Elle a donc appelé les  gouvernements à appliquer des mesures fortes de lutte anti-tabac.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.