Le projet CORALE pour protéger les enfants migrants du corridor Abidjan-Lagos

Lancement ce mardi à Lomé du projet dénommé CORALE, un projet qui consiste à protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos.

Ce projet s'inscrit dans le cadre de l'amélioration de la protection de ces enfants et la réduction de leur vulnérabilité. 28 millions d'enfants sont déplacés de force par les conflits et violences à l'intérieur comme à l'extérieur des frontière, tandis que 20 millions d'autres  migrent dans l'espoir d'une vie meilleure. Ces enfants, du coup, font face aux dangers tels que la malnutrition, la déshydratation, la crainte des êtres humains.

Ce projet, monté conjointement par Terre des hommes-Togo et l'Association Enfants et Jeunes du Togo, vise à améliorer l'accès des enfants migrants aux opportunités de développement et couvre une période de trois ans allant de 2017 à 2020.

Financé à plus d'un milliard de francs CFA par l'Union européenne, CORALE sera exécuté dans cinq pays de l'Afrique de l'ouest à savoir la Côte d'Ivoire, le Bénin, le Ghana, le Nigeria et le Togo.

Tour à tour, la Ministre de l'action sociale du Togo Mme Kolani Yentcharé et le Chef du Bureau Terre des au Togo Etsè Yao ont souligné la nécessité de venir en aide aux enfants migrants du corridor Abidjan-Lagos et ont également souligné l'importance des solutions que le projet CORALE apporte au bénéfice de ces enfants.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.