Le Togo pour une éducation sans violence.

Le Togo se lance dans l'élimination des violences faites aux enfants en milieux scolaires surtout le châtiment corporel. Pour la circonstance, un document-cadre a été soumis à l'appréciation des acteurs du monde éducatif jeudi à Lomé.

Ce document élaboré conjointement par la Coalition nationale togolaise pour l'éducation pour tous et Plan international-Togo s'inscrit dans le cadre du projet " Education sensible aux genres et sans violence ".

Au Togo, 76,7% des enfants âgés de 7 à 17 ans sont victimes de maltraitances et de violences physiques.

" Le chantier aujourd'hui c'est de passer de l'interdiction des violences qui est bien retracée dans les dispositions réglementaires. Au niveau des écoles, des centres d'apprentissage, dans les familles doivent poser des actes concrètes pour protéger les enfants contre les différentes formes de violence ", a indiqué Ali François, Conseiller en protection au Plan-Togo.

Pour Mme Kolani Yentcharé, Ministre togolais en charge de l'action sociale, " Le gouvernement agira toujours dans le sens de la construction d'un Togo sans violence sur les enfants. Des dispositions idoines seront prises allant dans ce sens comme prescrites dans l'article 353 du code de l'enfant "

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.