Le Togo se dote d'un guide de prise en charge alimentaire des personnes vivant avec le VIH/SIDA

Une quarantaine d'acteurs de la santé ont pris part jeudi à Lomé à un atelier de validation du guide national devant faire office de document de référence relatif à la prise en charge alimentaire et nutritionnelle des personnes vivant avec le VIH/SIDA et la tuberculose.

Cette rencontre, organisée par le ministère de la santé en collaboration avec l'OMS, le PAM, l'ONUSIDA, et l'UNICEF,  fait suite à une évaluation faite au Togo en 2014 pour vérifier l'état nutritionnel des malades du sida. Les résultats issus de cette étude ont montré que 15% des PVVIH/SIDA placées sous le traitement anti retro-viral souffrent de la malnutrition. Quand on sait que le Togo compte aujourd’hui plus de 110 000 personnes vivant avec le sida dont 80 000 sont déclarées, connaissent leur statut et que seules 45 000 reçoivent le traitement anti retro-viral, ce chiffre parait donc préoccupant. 

" L'adoption de ce guide sera dans ce cas une avancée majeure dans la prise en charge des personnes malades du sida, dans la mesure où le document contient des conseils non seulement pour ces malades, mais aussi pour leurs familles et médecins traitant " a indiqué Boabi Koadidan, Assistant Programme Point focal VIH nutrition-tuberculose à Lomé  à l'ouverture de la rencontre.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.