L’ANVT fait le bilan du projet d’extension du volontariat d’engagement citoyen


L’Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT) était face à la presse ce mardi 27 juin à Lomé. Objectif, présenter le bilan de la phase d’extension du volontariat d’engagement citoyen dans les villes de l’intérieur du pays. 

Lancée en septembre 2016, la phase d’extension du volontariat d’engagement citoyen a mobilisé 1549 volontaires déployés dans onze (11) villes du Togo sur des missions d’assainissement, de création d’espaces verts (16) et de sensibilisation de riverains sur les attitudes responsables à l’égard de l’environnement (avec à la clé 540 arbres plantés, 234 dépotoirs détruits). Ils ont en outre aménagé 115 km de voix.

Ce volet du volontariat a été axé sur les jeunes déscolarisés. Ils devaient, à travers leur exemplarité et leurs actions, constituer des relais auprès de leurs communautés et changer leur environnement.

Le volontariat d’engagement citoyen répond à un souci permanent du gouvernement togolais de créer et d’étendre les opportunités d’accès au revenu et à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes. Amorcé par le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, le programme est mis en œuvre par l’Agence nationale du Volontariat au Togo (ANVT), et a été évalué à deux cents millions de francs CFA (200 000 000 de FCFA). Il est financé par le gouvernement avec l’appui du PNUD.

Vu l’engagement et le besoin sur le terrain, l’ANVT démarre la mobilisation de 2350 nouveaux volontaires avec une extension dans six (06) nouvelles villes à savoir

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.