Togo : 25 acteurs se forment pour la prise en charge des personnes consommant les drogues

Les acteurs impliqués dans le traitement des troubles liés à la consommation des drogues prennent part depuis ce lundi à Lomé à une session de formation de 10 jours organisée par le comité national anti-drogue en collaboration avec le Plan Colombo et l'Office des nations unies contre la drogue et le crime organisé. Ces participants auront à former à leur tour d'autres acteurs dans plusieurs communautés du Togo. Ils sont au total 25 au lieu de 7 à bénéficier de cette formation.

Cette rencontre qui s'inscrit dans le cadre des activités nationales marquant la commémoration de la journée mondial de lutte contre les drogues au Togo, a pour objectif de promouvoir et soutenir les politiques et traitements fondés sur des données scientifiques, éthiques et probantes, les stratégies et interventions.

Il s'agit donc d'une démarche qui vise à réduire considérablement la charge sanitaire et sociale causée par la consommation et la dépendance aux drogues.
Quand on sait que l'Afrique de l'ouest est une zone traversée par le trafic des produits illicites stupéfiants, le Plan Colombo est une politique mise en place pour la prise en charge des usagers de drogue. 

" Avec la nouvelle administration américaine, le financement a changé, donc nous nous sommes dit qu'il faut accroitre le nombre de formateurs qui seront outillés sur place au Togo et non au Bénin ou au Burkina-Faso comme on le faisait au par avant ", a souligné Mr Kouma Yao Ronsard Donkor, Formateur.

" Cette formation permettront aux participants d'avoir les outils nécessaires pour prévenir et prendre en charge efficacement les cas de consommation et d'abus de drogues " selon Commandant Mayi Kossi, Secrétaire permanent du Comité national anti-drogue au Togo.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.