Togo : Lancement du projet de Promotion des droits des migrants et réduction des cas d’apatridie


Lancement ce mardi 20 juin 2017 à Lomé du projet  de promotion de droits de l’homme et réduction des cas d’apatridie au Togo, ce projet amorcé par les réseaux des associations et ONG Togolaises pour l’éducation aux droits de l’homme - ROATEDH vise à faire comprendre les droits des migrants afin de réduire la vulnérabilité des apatrides.
 
Pendant six mois, les acteurs de la société civile seront formés pour mieux sensibiliser les droits des migrants. Pour le président du réseau des associations et ONG du Togo, Dogbé Yao, il s’agira de mener des activités promouvant la protection des migrants vivant au Togo dont le Nigeria, Ghana, Bénin, Mali, Burkina Faso et le Niger. Le projet qui commence des demain par un atelier de renforcement de capacités aux journalistes pour des causeries débats inclue dans le projet.

Financé à hauteur de 16.000 Euros (10.480.000 f CFA) par la Francophonie, ce projet se veut également rapprocher les ambassades et consulats auprès des migrants pour que ceux-ci sachent sur les processus de régularisation qui les protègent plus contre la discrimination, la violation de leurs droits. 

Saluant l’initiative de ROATEDH, donc du Togo, de former et de sensibiliser sur les droits de migrants, le représentant du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’organisation de internationale de la Francophonie, a rappelé que " les Etats membres de l’OIF se sont engagés dans la déclaration de Bamako à veiller au respect de la dignité des personnes immigrées et l’application des dispositions pertinentes contenues dans les instruments internationaux les concernant "

Par ce projet le Togo crée un environnement pour les apatrides.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.