Togo : Les Journalistes s'approprient le rapport 2014 de l'ITIE pour plus de vulgarisation


L’initiative pour la transparence dans les industries extractives au Togo ITIE poursuit son programme de dissémination de son rapport 2014. Après les magistrats de la cours des comptes, les parlementaires et la société civile, c’est le tour des journalistes de prendre connaissance du contenu de ce document. 

Une rencontre d’échange a eu lieu vendredi dernier à Lomé entre les responsables de l’ITIE et les hommes de médias à cet effet. Il ressort donc de ce rapport que le secteur extractif a créé plus de 4000 emplois au Togo, 35 entreprises extractives, 08 régies financières de l'Etat et les collectivités locales de 15 préfectures ont été consultés. A la fin de la réconciliation des données fournies par ces derniers, on note leur contribution au budget de l'Etat à plus de 17 milliards, celle au PIB fait 2,9%, 2,6 dans les recettes de l'Etat et 31,6% dans les exportations. 

" On a constaté qu'il n’y a pratiquement eu assez d'informations sur l'exploitation artisanale au Togo... Des textes d'application manquent aux codes minier et de l'eau. Aussi l'Administration publique ne dispose pas des statistiques sur les emplois créés dans le secteur ", a indiqué Didier Kokou AGBEMADON, Coordonnateur de l'ITIE-Togo

Pour rappel, l’ITIE est une réforme globale pour promouvoir les bonnes pratiques de la transparence et de la recevabilité dans la gouvernance du secteur extractif notamment dans le pétrole, le gaz et les mines. Et c’est donc à juste titre que les journalistes sont appelés à soutenir la campagne de vulgarisation.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.