L'OMS en lutte contre la malnutrition en Afrique

La question épineuse de la malnutrition aigüe des enfants de moins de cinq (05) ans en Afrique réunit depuis ce lundi matin à Lomé les experts en la matière de l’OMS et les points focaux de nutrition bureau-pays. Objectif, renforcer la capacité de ces derniers dans la prise en charge des patients hospitalisés dans les centres ou services de soins de santé.

Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé, plus de 14 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de la malnutrition aigüe sévère en Afrique en 2016. Ayant pris au sérieux cette menace, l’OMS a décidé d’intervenir en intensifiant ces actions dans les zones touchées par cette crise alimentaire. Raison laquelle elle a ouvert ce lundi à Lomé un atelier de formation de six (06) jours à l’intention des points focaux de nutrition bureau-pays. L’initiative se veut un cadre de renforcement de ceux-ci en vue de soutenir les Etats membres dans la prise en charge de cette carence.

La Représentante-résident de l’OMS au Togo Lucile Emboua, présidant l’ouverture des travaux ce lundi a relevé, je cite : « On a remarqué que dans nos pays les problèmes de la malnutrition sont sous-jacents aux états de santé des enfants, et les chiffres réels ne sont pas bien maitrisés parce que les systèmes d’informations sanitaires ne les prennent pas correctement en compte ». Et d’ajouter « lors rien n’est fait pour une simple malnutrition, on peut avoir une malnutrition aigüe sévère. La prise en charge de ces cas nécessite des capacités ou aptitudes requises, d’où l’importance de ce séminaire de formation ».

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.