Togo : L'ONG RAPAA au cœur de la lutte contre la toxicomanie et la propagation du VIH/SIDA

Lutter efficacement contre l'usage des substances psychoactives notamment les drogues et la contamination au VIH/SIDA, c'est l'objectif que s'est assigné l'ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Additions RAPAA. Pour mener  à bien cette mission, elle a effectué les 13 et 14 septembre, des séances de sensibilisation et de dépistage volontaire au VIH dans le quartier d'Aguillakomé à Lomé.

En effet, cette opération a permis de toucher dans ledit quartier des ilots ou ghettos, lieux où vit généralement des populations composées de jeunes et adultes marginalisées, dont la plus part est dépendant des substances psychoactives.
L'ONG RAPAA a convié ce vendredi 15 septembre la presse en vue de restituer les résultats issus de cette campagne de sensibilisation. Il en ressort qu'au total 430 personnes ont été sensibilisées, 233 dépistées dont 10 cas positifs enregistres (05 femmes et 05 hommes). 

Pour Docteur Christian MOUALA, Directeur de l'ONUSIDA au Togo, " cette action de RAPAA en matière de la prévention du VIH/SIDA et de la lutte contre la toxicomanie est à louer car elle apporte une réponse à une question de santé publique ". Il ajoute " Pour que l'ONUSIDA atteint son objectif 9090, il va falloir prendre en compte ces genres d'initiatives".

Il faut noter que cette campagne de RAPAA apporte un plus au Plan national de lutte contre le SIDA, qui lui même est incorporé dans le Plan national de développement.

Pour les personnes déclarées positives, il est institué à leur endroit un programme de suivi et d'accompagnement puisque selon le Responsable de l'ONG RAPAA " son organisation travaille avec les districts sanitaires, les organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de la prévention du SIDA et de la lutte contre la toxicomanie ".

Cette activité a été réalisée grâce à l'appui financier et technique du PNUD, de l'ONUSIDA.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.