CE QUI POURRAIT PLOMBER VOS EFFORTS POUR CHANGER VOTRE VIE ET L’EXERCICE QUI VOUS PERMET DE VOUS RECADRER EFFICACEMENT

Synthèse du contenu : Ce que cela nous coûte d’être plus faible que nos excuses, Le vrai secret : la loi du remplacement des mauvaises habitudes par les bonnes et comment y arriver, Exemple d’outils simple à utiliser pour être plus fort que ses excuses

Beaucoup de gens consentent de gros efforts (il faut les en féliciter) pour changer des aspects de leur vie : meilleures relations avec les autres, meilleurs résultats professionnels, améliorer leur auto image, se hisser à des niveaux de résultats inimaginables ou tout simplement avoir une meilleure ligne, plus de tonus, plus d’énergie, garder sa joie de vivre etc. 

Mais, force est de constater que dans le même temps où ils consentent autant d’efforts pour bien faire les choses qui doivent être faites, ils en consentent, voire plus, pour faire ce qui ne doit pas être fait. Cela peut vous surprendre et paraitre absurde ou paradoxal. Et pourtant, c’est ce que font la plupart des gens. Ils ne se sont pas suffisamment départis des mauvaises habitudes et veulent cultiver laborieusement les deux champs en même temps : continuer de faire ce qu’ils ne doivent plus faire et essayer de faire ce qu’ils doivent faire. C’est une belle façon de se créer de la souffrance inutile. 


Ce que cela nous coûte d’être plus faible que nos excuses
Exemple très simple que tout le monde pourrait comprendre : une dame qui pour garder sa ligne fait un effort surhumain pour rentrer tôt, s’occuper de la cuisine et des enfants et ensuite aller marché après le repas du soir qu’elle s’assure de prendre avant 20h et surtout assez léger, autant que possible. Félicitations !, doit-on lui dire et pour cause ! 

Ce n’est pas toutes les dames qui arrivent à vaincre les nombreuses excuses pour se soumettre à cette discipline : certaines disent qu’après avoir travaillé toute la journée, quand elles rentrent le soir, qu’elles font tout ce qu’il y a à faire, elles n’ont plus du tout de force pour faire quoi que ce soit d’autre. En voir qui alors arrivent à être si fortes qu’elles mettent les chaussures de sport et marchent d’une vingtaine à une trentaine de minutes, c’est presque de l’exploit dans notre vie aujourd’hui si orientée solution de facilité. 

Elles sont à féliciter surtout que pour avoir du résultat, il leur faut cette discipline sur une durée parce que n’ayant pas opté pour les solutions faciles : manger n’importe comment et prendre des gélules amaigrissantes. Il leur faut être plus fortes que ce que disent leurs amies, les messages publicitaires et les pressions qu’elles subissent de toutes parts, y compris de leur mari parfois. Oui, elles méritent félicitations. 

Et pourtant, paradoxe, vous verrez certaines dames faire tout cela et se permettre en même temps au cours de la journée ou même en soirée de s’offrir des sucreries, des glaces, des boissons gazeuses, des desserts truffés de ce qu’il ne faut justement pas manger. Le récurrent, ce sont les boissons fraiches prises sur les repas chauds. Elles diront qu’elles ne peuvent s’en empêcher au risque de ne pas se sentir heureuses d’avoir mangé. Elles veulent dans cette sorte d’enfer qu’elles vivent par les privations pour garder leur ligne, se permettre au moins un peu de plaisir. C’est simple à analyser : elles sabotent leurs propres efforts. Elles réduisent à zéro tout l’investissement mental, émotionnel et physique qu’elles consentent. 

Ce qu’elles doivent comprendre, c’est que le résultat ne provient pas du fait d’ajouter des bonnes habitudes aux mauvaises mais simplement du fait de remplacer les mauvaises par les bonnes et cela systématiquement.
Le contraire, c’est la fameuse 3ème mi-temps chez les hommes quand le samedi ou dimanche, après un match de foot pour brûler les graisses, ils s’asseyent ensuite devant des casiers de bières bien fraiches pour s’offrir la récompense de l’effort : résultat les ventres ne diminuent pas de volume et cette activité sportive bien qu’intense ne procure rien qualitativement au corps quand on fait le point. 

Nous avons ainsi l’habitude de continuer à penser, à ressentir, à faire, à dire les choses qui ne doivent plus être de notre habitude lorsque nous travaillons à installer de nouvelles bonnes habitudes en vue d’atteindre un objectif. Résultat, le changement tarde à venir, nous sommes frustrés, nous sommes découragés, nous abandonnons, nous nous en prenons à celui ou celle qui nous a recommandé ce qu’il faut faire, et nous disons que rien ne marche pour nous. Nous perdons plus en confiance puisque nous n’avons pas le courage de tenir parole à nous-même, ne respectant pas ce que nous même nous nous sommes promis. Nous sommes en ces moments plus faibles que nos excuses contrairement à ce que David Schwartz recommande : ‘’Soyez plus fort que vos excuses’’. 

Le vrai secret : la loi du remplacement des mauvaises habitudes par les bonnes

Si vous avez décidé d’être un type d’employé, de vendeur, de manager et que les circonstances, les personnes autour de vous, dans votre environnement professionnel vous ‘’pourrissent la vie’’, il vous revient à vous d’être plus fort que toute excuse que vous pourrez trouver sur la base de ces défis et être si fort que vous ferez les choses tel que vous devez les faire pour rester aligné sur vos objectifs et produire votre résultat. Mais généralement, cet employé malgré cet objectif qu’il a, passera son temps à commérer contre ses supérieurs ou à les critiquer, à surfer sur les réseaux sociaux soi-disant parce qu’il n’y a rien à faire, à sortir tard, même en semaine, et arrivera au boulot souvent épuisé.

 Ce qui nous plombe dans l’atteinte de nos résultats, c’est bien le fait de continuer à être l’ancienne version de nous-même, de nous y complaire et de la mettre en concurrence avec la nouvelle version que nous essayons paresseusement de développer. 

Or, pour réellement installer la nouvelle version qui est celle de la vie épanouissante que nous voulons avoir, il faut de l’abnégation parce que nous ne devons pas penser que ce sera facile comme par un coup de baguette magique : c’est pourquoi notre désir de changer pour notre vie doit être réellement suffisamment déterminé. Il ne doit pas s’agir d’un vœu : il doit s’agir d’un désir ardent, d’une décision plus importante que tout et que nous devons appuyer sur la conscience du prix à payer. Une telle décision, ne soit pas être prise pour faire plaisir à x ou y, ni sur un coup de tête ou parce qu’on a subi une pression. 

Elle doit être arrimée à un objectif stratégique pour notre vie et doit représenter un point sur lequel nous sommes déterminés. Le pourquoi doit être suffisamment fort pour que les circonstances, les gens après l’enthousiasme du début ne nous découragent pas ensuite. 

La motivation en effet, comme le dit Jim ROHN, vous permettra de commencer, mais ensuite pour pouvoir tenir dans la durée, ce qui donne le résultat dont vous avez besoin, c’est des habitudes fortes qu’il faudra installer. Oui,  vous devez rêver grand pour vous-même de sorte à élever votre standard mais alors ensuite, il vous faudra lutter au jour le jour durant un temps pour installer les habitudes qui produiront le changement que vous voulez. 

Il n’y pas de magie à cela : la magie se trouve dans les habitudes bonnes à installer à la place, en remplacement des mauvaises.  Faire un pas en avant et deux en arrière, c‘est ridicule, irresponsable et immature. Vous n’avez quand même pas du temps à perdre ainsi à commencer des choses sans décider réellement de les mener à termes, n’est-ce pas ? Alors, que vous reste-t-il à faire ?

Voici un exemple d’outils simple à utiliser pour être plus fort que ses excuses

1 Identifiez l’objectif que vous voulez atteindre (Par ex : travailler sa ligne pour mieux s’apprécier, être apprécié des autres et ainsi faire plus de choses dans la vie, apprendre une nouvelle langue, arriver à lire un livre chaque semaine ou chaque deux semaines)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
2 Identifiez la ou les bonnes habitudes à développer (Par exemple : lire X nombre de pages par jour quel que soit ce qui se passe ; écouter tel nombre de minutes d’audio ou vidéo de tel cours dans la langue à apprendre chaque jour à tel moment précis)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
3 Identifiez les mauvaises habitudes à abandonner systématiquement quelles que soient les excuses possibles (Par ex : regarder la télé plus d’une heure les soirs, prendre un pot avec des amis en rentrant le soir même en semaine de travail, faire une visite à une amie avec qui on bavarde longtemps de tout et de rien qui ne profite absolument pas à vos objectifs)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
4 Recensez les vraies raisons profondes de ce changement que vous voulez, les vrais pourquoi qui ne sont pas liés au regard des gens ou de la société… (Par exemple : améliorer son niveau de langue pour saisir les opportunités à l’international comme Freelancer, consultant ou passer une certification pour réaliser le plan de carrière ; avoir une belle forme mais surtout de la vitalité pour tenir bien mon poste au boulot, avoir de l’énergie pour bien jouir de sa famille, avec d’autres responsabilités à l’international pour réaliser le projet x qui vous tient à cœur)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
5 Identifiez ce qu’on risque si on ne respecte pas la règle : ‘’Remplacer les mauvaises habitudes par les bonnes habitudes systématiquement’’ et dès maintenant même (Par ex : continuer d’être épuisé, de m’avachir, d’être énervé parce que ne suivant pas le rythme vu le niveau d’énergie et de sollicitations des enfants et de mon mari ou de ma femme ; continuer de me bourrer de médicaments et de stimulants pour supplanter la baisse d’énergie, risquer des attaques cardiaques et finir mal un jour sans pouvoir profiter de ce que j’ai passé ma vie à bâtir…)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
6 Prendre des résolutions fermes, écrites avec si possible un ‘’comptable’’ (une personne qui vous suivra pour vous rappeler que vous vous êtes promis ceci et à qui vous êtes  tenu de rendre compte constamment (Par exemple : moi Mr, Mme…………, je décide en ce jour du… de me soumettre pour une période sans interruption de trois mois à lire x nombre de pages des livres suivants….et de ne pas m’y soustraire quel que soit le jour, que je sois en voyage ou même malade.  Je m’engage à le faire comme si ma vie en dépendait parce que justement le bonheur que je me construits pour l’avenir et que je décide de vivre dans chaque instant désormais en dépend.  Fait à ……..…le …..…… avec pour témoin Mr, Mme x à qui je confère le droit de me demander à tout moment des comptes et à qui je dois vérité, honnêteté.)
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Pour approfondir ces outils, n’hésitez pas à nous contacter en un clic : ikassocies28@gmail.com

Akpédjé Yao JOHNSON
Consultant Leadership transformationnel & Education Développement
Auteur
« Mettre les outils de Leadership transformationnel & Développement personnel au service de l’Éducation au Développement et de l'Excellence en entreprise / organisation »
Linkedin Augustin Yao JOHNSON
Skype : Augustin Yao JOHNSON
Sms et Whatsapp : 00228 93 63 14 58

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.