POUR BRISER LA PEUR D’ETRE ECRASE PAR LA TAILLE DE VOS OBJECTIFS LE SURPRENANT POUVOIR DE LA CONSTANCE DES PETITS EFFORTS DE RIEN DU TOUT

Beaucoup de gens se demandent comment d’autres font pour pouvoir travailler à fond à un rythme élevé, avec constance, sans céder ni à la fatigue ni aux excuses, et encore moins face aux défis de tous ordres. Comment ils font pour donc obtenir des résultats surprenants ? Vous désirez vous aussi travailler à tout moment sans céder à la fatigue, sans trouver des excuses du genre : « Je ne suis pas inspiré », et faire ce que vous avez à faire pour obtenir ce que vous avez à obtenir ? Vous ne voulez pas vous sentir écrasé par la taille de vos objectifs ? Voici ce qu’il faut savoir et ce qu’il faut faire.


Reprogrammez-vous mentalement par la ritualisation 
des tout petits efforts quotidiens

La constance. Oui, le secret est dans la capacité à implémenter en vous l’art de permanence de l’effort. Anthony Robbins le résume très bien. Vous voulez augmenter vos résultats ? Vous devez d’abord élever vos standards, vos niveaux de désirs, de qualité recherchée etc. Et cela entraine que vous augmentiez le niveau de vos objectifs. Or, c’est clair que si vous le faites, vous vous demanderez : « Comment je vais arriver à y travailler ? Comment je vais pouvoir réaliser ce niveau d’objectifs, moi qui déjà avais de la peine à faire moins ? » Et ainsi, beaucoup n’osent pas se fixer de gros objectifs parce qu’ils ne veulent pas se les fixer sans pouvoir les respecter. 

Une belle excuse pour se limiter à une vie en deçà de ce qu’on peut exiger de soi et de la vie. Ridicule en fait. Mais la personne qui vivrait ce genre de défi mental, va se convaincre que c’est mieux d’avoir de petits objectifs pour avancer à pas sûrs dans la vie. Mais on reviendra sur cette question dans un autre article. Pour l’heure, précisions ceci : de grands objectifs correspondent à un haut niveau de standard et ce n’est qu’un haut niveau de standard qui donne un pourquoi fort, un tonus à la vie et qui vous fera trouver de vraies raisons de travailler à fond pour produire des résultats du genre de ceux qui en font et qui vous étonnent. 

Cela précisé, comprenons aussi que les gros objectifs sont à décomposer en petits objectifs qui à leur tour sont à assoir sur des rituels, c’est-à-dire des habitudes de programmation de soi et de choses à faire et qu’il faut faire systématiquement chaque jour. D’où la question de la constante. 

Nous nous comprenons de mieux en mieux. L’illusion de sauter d’étapes en étapes, de grands exploits en grands exploits du jour au lendemain est une illusion et une très mauvaise stratégie qui vous fera souffrir inutilement. C’est en effet une des illusions du développement personnel qui consiste pour des gens à penser que les astuces du Développement personnel leur feront faire des miracles en un bond extraordinaire en même temps et cela sans effort. Non ! 

Pour répondre à quelqu’un qui nous demandait qu’est-ce qui marche en fait dans le développement personnel, nous répondrons que c’est le travail sur soi pour déployer toutes les ressources internes à travers la discipline personnelle et donc la constance du travail programmé à faire. Assurez-vous de faire chaque jour sans y déroger ce que vous avez décidé de faire. Chaque jour, remportez la victoire de chaque jour.

Pour rendre faire de votre un moteur un producteur 
de haut niveau de résultat

La force de cette pratique de la constance, c’est que vous êtes comparable à un moteur. Si vous le laissez plusieurs jours avant de le mettre en marche, et vous avez ainsi l’habitude de le laisser plusieurs jours sans le chauffer du tout et puis de vous lever, selon votre fantaisie, pour le mettre en marche, vous verrez que parfois il aura du mal à prendre et qu’ensuite, il ne pourra pas toujours bien répondre quand vous voudrez aller vite. Le moteur doit être mis en marche quotidiennement et entretenu périodiquement.  Il ne s’agit pas de le laisser sans rien faire des jours durant et un jour de le solliciter intensément pour faire des exploits. Il pourrait vous lâcher et vous n’y comprendrez rien. 

Vous n’avez pas besoin d’attendre d’espérer que votre corps vous soutiendra à faire des choses extraordinaires à de moments donnés et que le reste du temps vous le laisserez sans rien faire. Ce n’est pas cela la recette de la réussite extraordinaire. Non. C’est plutôt la constance  du travail structuré qui produit du résultat structuré avec un modèle connaissable objectivement qui peut être enseigné et appliqué par d’autres pour avoir du résultat. Regardez ce qui se passe. 

Un jour, vous êtes inspiré à fond. Vous vous levez tôt. Vous courrez de gauche à droite. Vous enchainez les rendez-vous. Vous êtes gonflés à bloc. Vous séduisez et entrainez les clients et tous vos  vis-à-vis tellement vous êtes à fond dedans en plein d’énergie. Vous êtes terrible le jour-là. Tout le monde dit : ‘’Waouh !!!’’ Vous êtes content et fier de vous. Et le lendemain, vous êtes ‘’down’’, comme disent les Anglophones. Niveau de motivation 0. Vous n’avez envie de rien faire et vous ne faites rien justement. Vous attendez un miracle : une motivation brusque qui va jaillir de quelque part. Vous espérez un autre jour de plein régime d’énergie qui va tomber sur vous de nulle part pour que vous puissiez encore casser la baraque. 

Mais bon, vous le savez désormais, le succès structuré ne se passe pas ainsi. L’effort spectaculaire d’un jour ne permet pas de bâtir une structure, un système viable surtout que vous ne travaillerez pas seul. Si vous êtes ainsi, parfois hyper chaud, parfois hyper down, toute votre équipe ira à votre rythme et l’entreprise aura bien de la peine à avoir des résultats structurés. Ce qui est clair, c’est qu’alors les clients ne vous le pardonneront pas. On ne peut s’accommoder d’un prestataire efficace aujourd’hui et négligeant demain. L’inconstance n’est pas un gage de relation de confiance et sur une base durable dans les affaires.

Et acquérir le pouvoir en brisant la contrainte qui vous faisait
 rêver des solutions miracles

Ce qui donne du résultat, et par conséquent, ce qui donne du pouvoir par ces résultats à votre mental, sur votre entourage, sur votre marché etc., c’est la constance du travail à faire. Ayez des objectifs élevés liés à vos standards que vous avez revus à la hausse. Ces objectifs définis sur par exemple 15 ans, voyez la portion ou les sous-parties à réaliser dans 5, 3, 1 ans puis, éclatez les en trimestres, mois, semaines et jours à travers ce que vous avez à faire au quotidien, par semaine, par mois, dans 3 mois etc. Pour atteindre vos objectifs, et ainsi déplacer la montagne ou manger le mammouth, il suffit de les morceler.  Ils ne vous feront plus peur. 

Vous pourrez déplacer cette montagne en déplaçant pierre par pierre jour après jour. Mais alors comme vous le voyez, il s’agira de travailler au quotidien et sans relâche. Ce n’est donc pas la peine de vouloir déplacer la montagne d’un coup. Et c’est cette illusion du travail gigantesque et donc de l’effort surhumain à fournir qu’il faut enlever de votre esprit. La contrainte majeure qui vous bloque, c’est l’obligation, la discipline à s’imposer de bouger chaque jour une pierre et cela qu’il pleuve qu’il neige, qu’on soit inspiré ou pas, qu’on soit seul ou pas, qu’il y ait les moyens ou pas, qu’on soit de bonne humeur ou pas, qu’on soit encouragé ou pas etc. C’est cette discipline dans la constance des petits efforts quotidiens que se trouve le réel défi. 

D’abord, c’est la raison pour laquelle, les gens cherchent des solutions miracles pour les appliquer une fois pour toute et ne plus avoir à y revenir, à y penser, à y travailler. Mais voici la vérité : il n’y pas de transformation structurée qui soit miraculeuse dans ce genre-là. Il n’y a que le travail déterminé, décidé, constant et consistant sur soi qui amène à changer soi-même progressivement pour devenir conforme au but qu’on vise. 

Pour installer donc la transformation structurée sur un aspect 
de votre vie procédez comme suit

1-Vous avez à identifier ce que vous voulez changer
2-Clarifiez pourquoi vous voulez changer et passer de la situation A à la situation B
3-Déterminez ce que cela doit vous couter comme prix à payer : actions à accomplir durant combien de temps, à quel rythme etc.
4-Décomposer ces actions en sous petites actions pour des étapes si cela est nécessaire et établissez les portions à accomplir au quotidien ou par semaine ou à quel rythme avec un mécanisme de suivi systématique
5-Suivez effectivement la réalisation de ces petites actions qui deviennent ainsi des habitudes que vous installez et qui vous transforment.

Pour approfondir les informations, les clés et les outils, contactez-nous : ikassocies28@gmail.com

Akpédjé Yao JOHNSON
Consultant Leadership transformationnel & Education Développement
Auteur
« Mettre les outils de Leadership transformationnel & Développement personnel au service de l’Éducation au Développement et de l'Excellence en entreprise / organisation »
Linkedin Augustin Yao JOHNSON
Skype : Augustin Yao JOHNSON
Sms et Whatsapp : 00228 93 63 14 58

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.