QUATRE TECHNIQUES SIMPLES POUR ELEVER VOS STANDARDS DE VIE ET SORTIR DU PIEGE DE L’ENVIRONNEMENT QUI VOUS TIRE VERS LE BAS

L’une des choses auxquelles vous devez prendre garde, c’est de subir la loi de votre environnement et qui vous ramène vers le bas alors que vous avez décidé d’aller vers le haut, d’offrir à vous et votre famille une meilleure vie, de faire vivre à votre entreprise des expériences uniques, d’avoir d’autres rêves, d’oser et de réaliser d’autres choses…


Des exemples qui parlent

Considérez cet exemple : un manager qui a fait trois semaines à l’extérieur de son pays, de retour voudrait bien essayer et offrir les choses qu’il avait toujours voulu faire à ses collaborateurs mais pour lesquelles il se retenait et dont il vient d’avoir la confirmation que c’est normal. Cette fois-ci, il est bien décidé. Mais quand le moment est arrivé de passer à l’action, il s’est mis à considérer les sous à dépenser, à se dire qu’il faut privilégier la minimisation des dépenses et a  fini par préférer remettre cela à plus tard. 

Que voulait-il offrir à ses gens en fait ? Juste faire sortir ses collaborateurs une soirée dans un resto, leur permettre de choisir le plat de leur goût, leur faire plaisir vraiment, les voir se réjouir devant la reconnaissance de leurs efforts, et puis parler autre chose que boulot, rigoler ensemble, consolider les liens, bâtir un esprit d’équipe etc. Mais très rapidement sous le prétexte finalement qu’ils doivent produire plus pour mériter ce genre de cadeaux, il a préféré laisser passer cette chance de marquer positivement ses collaborateurs. 

Considérez cet autre exemple : un jeune homme se rend en weekend à une plage privée et voit des touristes s’offrir de beaux moments en famille : il voudrait bien mais se met à compter les sous, à imaginer que s’il s’offrait ces moments (des cocktails une peu spéciaux, des plats un peu raffinés, et d’autres petites choses de ce genre), il se dit qu’il le regretterait après parce qu’il ne sait pas où il trouvera encore du sous dans la semaine ;  il ne sait pas si les affaires vont marcher ou pas ; il ne sait pas comment sera le pays ; il ne sait pas  ci, il ne sait pas ça, etc. 

Et, pris dans ces considérations, il soumet sa famille au seul plaisir de se promener sur la plage, de regarder les autres s’offrir de beaux moments de qualité, pendant que lui et les siens restent frustrés. Ils se contenteront d’avoir fait une promenade au bord de mer, pas plus !

Considérez ce dernier exemple : un jeune cadre ayant aménagé dans un quartier, à force de vivre dans le quartier, a fini par faire sienne la mentalité des gens du milieu : il trouve désormais qu’un niveau de vie avec un minimum de confort, ce n’est pas vraiment possible ni le plus important par ces temps de crise généralisée. Cette approche l’a amené à abandonner l’habitude de rentrer le soir avec des cadeaux pour les enfants. Il n’offre plus de rien et encore moins les bijoux, les sorties certains weekends à madame. Quant à lui-même, n’en parlons pas. Négligence totale !

Dans ces trois exemples, nous voyons bien que les personnes se sont privés de vivre un minimum de confort et de bien-être, non pas à cause de ce que cela leur coutait réellement, mais parce qu’elles ont trouvé des excuses pour s’en priver, frustrant par la même occasion leur corps, leur cœur, leur âme, leur mental,  leur entourage, leurs équipes… Elles ont perdu de vue ce que de tels moments auraient créé comme synergie, comme catalyseur pour leur propre mental : s’offrir de la valeur, offrir de la valeur aux autres, à leur entourage, se convaincre qu’ils méritent cela et plus, et ainsi créer un effet de contamination positive qui en retour va les pousser encore plus vers l’avant. 

Elles se sont privées de ces infinies ressources de motivation et de conditionnement mental et émotionnel qui accélère le processus de création de richesses plus accrues. 

Attention à ce que votre environnement opère comme pression sur vous pour vous empêcher de vivre un minimum de bien-être ! Cela est visible sur plusieurs plans : finances, relations en famille, éducation des enfants, type de management etc. Prenons le cas des Finances dans cet article et voyons comment se sortir de ce piège. 

1- Briser les paradigmes limitatifs de ces environnements qui vous tirent vers le bas

En réalité, faire siens les standards de notre environnement en matière de niveau de vie, de confort et autres est un bon moyen de se plomber si vous êtes celui qui rêvait plus grand, plus haut que votre environnement. Vous vous êtes laissé tirer vers le bas ; à force d’écouter les manières de voir et de faire, à force de vous laisser influencer et justifier la médiocrité et les pensées limitatives de votre environnement, vous avez fini par les accepter, les intérioriser et vous y conformer. Vous avez accepté leur philosophie de base et leur manière de voir les choses. Leurs réactions face aux situations en question sont devenues vos normes à vous aussi. 

Vous avez écouté ces amis du quartier ou de votre boulot qui ont passé le temps à vous dire qu’avoir un câble, c’est trop de dépenses ? Qu’aller en famille un weekend  dans une ville du pays ou dans un autre pays, c’est inutile, que ce sont des choses de riches ? Que votre voiture, bien qu’elle soit vielle, l’essentiel malgré ses pannes répétées, c’est qu’elle continue de vous amener au boulot 3 fois sur 5 et que surtout le plus important, c’est de pouvoir payer votre prêt pour la maison parce que c’est la maison que vous laisserez à vos enfants et non la voiture ? Que vous n’avez pas à vous déranger d’étudier plus pour viser plus haut dans l’entreprise et ailleurs, que l’essentiel ce n’est pas ce qu’on gage mais l’économie drastique qu’on arrive à faire avec les privations qu’on s’impose le long de sa carrière pour assurer la retraite et l’avenir des enfants ? Oulaaaah....Quelle folie ! 

Si c’est ce genre de choses que vous avez passé le temps à écouter et qui vous ont tiré vers la bas et convaincu que vous ne devez pas vous développer plus mais que vous devez rabaissez le niveau de vos ambitions, de vos rêves, de ce que vous êtes en droit de vous offrir, si c’est cela, nous avons une seule chose à vous dire : sortez de cet environnement qui pourri votre vie, qui pourrit votre mental, qui pourrit votre estime de vous-même,  votre confiance en la vie, qui tue ce qui peut donner du rythme, de la joie, du tonus, du sourire à votre vie. 

2- Sortez ‘’mentalement’’ de cet environnement qui vous tire vers le bas

Le temps que vous passez encore dans ce quartier, (en attendant d’en sortir physiquement, de déménager), sortez-en mentalement en réduisant drastiquement le temps que vous passez avec ceux qui dans cet environnement ne peuvent ou ne veulent pas changer de perspectives et de philosophie.

Quand vous y retournez le soir par exemple, passez plus de temps à voir des vidéos reflétant la vie que vous savez que vous méritez réellement, pour vous et votre famille, vous et votre entreprise.  

Parfois, tellement le travail sur vous a été si profond que vous ne savez même plus le vrai standard de vie que vous méritez. Alors pour vous sentir de nouveau méritant mieux, visitez des lieux que fréquentent ceux qui ont le minimum et plus de standing que vous pensez mériter : plages, restaurants, aller à un piano bar dans un hôtel, lieux touristiques, magasins chics, universités ou écoles où vous voulez inscrire vos enfants etc. 

Retrouvez ainsi le désir de vouloir ces choses. Parce qu’il est surement arrivé que vous vous êtes interdit de désirer même ces choses que vous avez le droit d’avoir normalement. Ensuite,  abonnez-vous aux chaines, lisez les magazines, les livres, les biographies, suivez sur internet, sur les chaines YouTube des personnes qui vivent le minimum ou plus du standing de vie que vous pensez normalement mériter. 

Et soyez la plupart du temps dans cet environnement mental. 

Reprenez ou composez votre tableau de visualisation, revoyez vos objectifs de vie et de carrière avec tout le plan  stratégique de son accomplissement, partagez ces choses avec votre partenaire et avec les enfants etc. Faites-vous plus d’amis de bonnes qualité morale qui vivent le minimum ou plus du standing visé et fréquentez les clubs qu’ils fréquentent, participez autant que possible aux œuvres caritatives avec eux….

Passez tellement de temps de qualité hors de votre environnement pourri qu’il n’ait plus le temps ni l’opportunité de vous influencer. N’oubliez pas, quand vous n’aurez plus le temps pour cet environnement et pour ceux qui s’y sentent bien, au début, ils seront frustrés, ils vont réagir ; mais vous devrez tenir bon. Ainsi, ils finiront par vous laisser tranquille. C’est vous qui savez où vous allez.

Retrouvez la suite de cet article dans notre publication de demain. Très belle journée !

Akpédjé Yao JOHNSON
Consultant Leadership transformationnel & Education Développement
Auteur
« Mettre les outils de Leadership transformationnel & Développement personnel au service de l’Éducation au Développement et de l'Excellence en entreprise / organisation »

Linkedin Augustin Yao JOHNSON
Skype : Augustin Yao JOHNSON
Whatsapp : 00228 93 63 14 58


 

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.