TROIS ERREURS QUE VOUS NE DEVEZ PAS COMMETTRE QUAND CE QUE VOUS MAITRISEZ DANS VOTRE VIE PERSONNELLE OU PROFESSIONNELLE CONNAIT UN CHANGEMENT BRUSQUE

Vous avez planifié les choses. Vous faites feu de tout bois (comme aime le dire mon cher ami, Coach Roland Agbokou), pour réaliser le plan et voilà une information imprévue arrive. Que faites-vous ? La plupart des gens sont alors secoués. Mais pas vous ! La plupart des gens revoient dans ce cas leurs objectifs à la baisse. Mais pas vous ! Parce que pendant qu’ils regardent vers le bas, vous vous regardez plus haut encore. Comment fait-on ce réajustement mental et émotionnel ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir et de pratiquer si vous êtes dans la situation.


RENONCEZ AU MIEUX POUR ACCUEILLIR PLUS ENCORE
L’erreur serait de vous accrocher au mieux et ainsi de fermer la porte au meilleur. Et c’est ce que la plupart du temps nous faisons. Mais voici la bonne chose à faire : Renoncez au mieux pour accueillir le plus. Si vous cédez à la peur parce que soi-disant vous ne savez pas trop comment ça va se passer, et que vous pensez que tous vos efforts consentis vont être ruinés à cause de la nouvelle donne que vous n’aviez pas prévue, vous risquez de vous fermer à la nouvelle opportunité qui s’offre à vous. Oui, la nouvelle opportunité s’offre pour vous aider à dépasser là où vous étiez arrivé en termes de capacité. 

En réalité, si vous paniquez ce n’est pas à cause de la nouvelle donne en soi, c’est parce que vous vous demandez si vous serez à la hauteur, si vous serez capable de fournir le niveau qu’il faut de force mentale et émotionnelle, de dépassement de soi, d’application de ce que vous savez être les bonnes stratégies ; vous vous demandez si vous serez à la hauteur et vous anticipez sur l’éventualité de ne pas être à la hauteur et vous voyez tout ce que vous risquez de subir comme honte, affront, souffrance, reculade ; et vous vous demandez si vous pourrez vous relever après tout cela. Waouh, quelle belle perte de temps et d’énergie ! 

En quoi rester à vous poser toutes ces questions vampirisantes et qui vous détournent de vos vrais objectifs, en quoi cela vous aide-t-il ? En fait pas à vous demander comment on trouve une solution à ce nouveau défi. Ne vous accrochez pas à ce que vous pensez maitriser, la sécurité, et que vous devez dépasser pour avoir l’extraordinaire. 

ACCUEILLEZ LE CHANGEMENT QUI DOIT VOUS AMELIORER AU LIEU DE LUI RESISTER PAR PEUR DE NE PAS POUVOIR Y ARRIVER

L’erreur serait de prendre peur quand vient le changement. Si les choses changent, c’est que le temps est arrivé pour vous de changer, de connaitre mieux, d’essayer autre chose, de désirer plus, d’avoir plus. En fait, c’est une très bonne nouvelle. Si vous refusez le fait que vous êtes capable d’y arriver, vous allez faire de la résistance, vous faire mal, vous forcer à vouloir garder le statu quo alors que la situation elle autre a déjà changé. Acceptez le changement dans votre vie personnelle et professionnelle, épousez-le, laisser vous être moulé par lui ; laisser votre cœur, votre mental, votre émotionnel déployer des niveaux qui attendaient de s’exprimer en vous. Ne résistez pas à ce qui est le bienvenu pour améliorer votre vie : cessez de vous voir encore petit alors que ce que vous avez produit comme résultats et ce que vous avez émis comme désir vous demande d’aller plus loin, plus haut et plus efficacement. 

Jim Rohn le dit si bien. Nous le paraphrasons : Ne demandez pas à avoir moins de défis, demandez à avoir plus de force mentale, émotionnelle, intellectuelle, énergétique, spirituelle pour faire face aux défis qui se révèlent et qui vous font vous poser des questions. Rappelez-vous que la seule et bonne chose qui vous arrive en tant que cadre, manager, entrepreneur, parent…, c’est quand la situation dont vous avez la maitrise ou sur laquelle vous avez fini par vous ajuster en traçant un plan qui commence à marcher, change dès l’instant que vous avez l’impression que les choses semblent aller. C’est pour que vous ne dormiez pas sur vos lauriers. 
 
Bien sûr,  nous vous comprenons  quand vous semblez déstabilisé : vous avez passé du temps à travailler sur vous-même, sur la situation pour la maitriser, pour mettre choses en ordre et avoir du répit, un peu de tranquillité et jouir des fruits de l’effort, et voilà en même temps ça change encore, ça passe à une autre étape, un autre challenge se pose à vous : on dirait que la vie se joue à ne pas vous laisser en paix, ni tranquille! Mais vous avez droit aussi à un peu de répit, non ? Qu’est-ce vous avez fait au sort pour que vous soyez obligé de courir tout le temps après de nouveaux défis à relever ? 

Ces questions sont celles que vous vous posez dans ce genre de situation. Alors sachez la bonne information suivante : les circonstances changent et vous demandent de changer tout le temps pour aller vers le meilleur parce que vous n’êtes pas une personne médiocre. En fait, vous voyez bien que beaucoup de gens autour de vous ont bien longtemps déjà abandonné de sorte que même quand de nouvelles situations se posent à elles, ce qu’elles font, c’est s’enfoncer. A cause de la résignation ! Mais vous, reconsidérez  la façon dont vous vous posez la question : « Pourquoi la vie passe-t-elle le temps à me mettre face à des situations qui exigent plus de moi ? » Oui, vous êtes une personne qui ne se résigne pas. Vous exigez plus de vous. En fait, ni pour vous ni pour ceux qui se résignent, la vie n’a aucun intérêt à faire de x un looser et de y un combattant qui retourne toujours au front. Elle n’a aucun intérêt et ne fait rien de spécial dans ce sens. 

C’est simplement que la vie est changement, expansion etc. Et du coup cette caractéristique de la vie étant en action chaque jour, ce que vous avez maitrisé passe à autre étape parce que vous et les autres paramètres étant entrés en jeu, c’est normal que la situation change. Et si les choses ne vont pas dans le sens espéré, c’est parce qu’il y a plus à comprendre, plus à faire pour avoir du résultat. Mais alors tout dépend de l’attitude de chacun face à ce changement. 

Le looser se résigne pendant que le combattant retrousse ses manches. Et tel qu’on l’a vu que vous vous posez la question, c’est dire que vous êtes un combattant. Alors que vous reste-il à faire : vous poser la bonne question pour trouver la bonne réponse.
Trois exemples de questions alors :
-Comment fait-on pour trouver une solution à cette nouvelle étape ?
-En quoi puis-je rendre grâce de ce que la situation a changé et m’amène à me pousser plus de l’avant ?
-En quoi n’avais-je pas été prêt et pourquoi suis-je surpris ? Que faire les prochaines fois pour être prêt ? 

AUGMENTEZ VOTRE ENVERGURE INTERNE EN REVOYANT VOS OBJECTIFS DRASTIQUEMENT A LA HAUSSE
L’erreur serait de réduire vos rêves, vos objectifs et de reculer petit à petit. Comprenant les choses tel que nous les avons présentées plus haut, pourriez-vous vous permettre encore de revoir vos objectifs à la baisse ? Non ! Au contraire ! Il vous faut justement revoir vos objectifs à la hausse, reconsolidez vos pourquoi, confirmez à vous-même que là où vous allez, ce n’est pas à coté, et vous réarmer mentalement pour passer à la vitesse supérieure avec plus d’intelligence pratique, en étant plus smart. 

C’est extrêmement important de revoir alors ses objectifs à la hausse parce que c’est cela le carburant qui vous fera avoir le pouvoir de faire plus intensément avec plus de concentration la bonne chose à faire pour augmenter vos résultats et dépasser justement là où vous étiez et le niveau où le changement est venu vous trouver. Vous devez le faire pour ne plus être au niveau où ce type de changement ne puisse plus vous secouer. 

En augmentant drastiquement vos objectifs avec la condition de les arrimer à votre pourquoi fondamental, vous obligez votre esprit à élever son envergure, vous augmentez votre envergure interne et vous prenez de la hauteur à tel point que le nouveau défi devient relativement petit devant vous. Ce qui semblait votre montagne devient alors une petite colline que vous avez la confiance d’enjamber aisément. Or, vous le savez, c’est cette confiance qui vous fait déployer le potentiel disponible et qui vous fait alors analyser stratégiquement la situation en la dépiéçant en petits morceaux, en petits sous-objectifs à atteindre et qui vous la fait gérer. Un mammouth se mange morceau par morceau. 

Le bon sens voudrait que quand vous faites face à de nouveaux défis imprévus, vous revoyiez vos objectifs à la baisse pour avoir l’impression de pouvoir gérer la situation. Le vrai sens vous montre que quand vous avez de nouveaux défis qui semblent vous dépasser, vous devez revoir vos objectifs drastiquement à la hausse, ensuite traiter les conflits intérieurs qui émergent de ce réajustement : ces conditions vous permettent de devenir si puissant et aligné à tel point que vous vous retrouvez à déployer plus de force interne. En fait, vous le voyez mieux : le défi n’est pas là pour vous faire reculer, il est là pour déranger afin de vous faire avancer plus vite, plus smart, pour vous faire aller plus loin que là où vous étiez. 

Akpédjé Yao JOHNSON
Consultant Leadership transformationnel & Education Développement
Auteur
« Mettre les outils de Leadership transformationnel & Développement personnel au service de l’Éducation au Développement et de l'Excellence en entreprise / organisation »
Linkedin Augustin Yao JOHNSON
Skype : Augustin Yao JOHNSON
Sms et Whatsapp : 00228 93 63 14 58
www.ikbusiness.com      

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.