Togo : En route pour Lomé FC


17 Janvier 2018, une date mémorable choisie pour marquer le lancement du projet de création d’un tout premier vrai club de football au Togo. Il s’agit bien évidemment de Lomé Football Club (LFC). L’évènement a eu lieu à l’Ecole National des Instituteurs de Notsè dans la préfecture de Haho.

Les enjeux de cet ambitieux projet sont consignés dans un opuscule intitulé « LA CLE DE LA VIE POUR LE BONHEUR DU VIVRE ENSEMBLE AUTOUR DU BALLON ROND » dédicacé au cours de cette cérémonie de lancement riche en couleurs et en émotion. L’initiative de ce projet émane du Directeur technique national de la Fédération togolaise de football ELITSA Larno Alias Oncle Sam. Le   petit livre au grand contenu présenté au public est en fait l’outil de campagne du tout premier vrai club togolais de football. 

En effet le Togo, une grande nation de football, n’a aucun vrai club, il n’y a que des équipes ou même des regroupements de joueurs dont les charges reposent sur une seule personne, le Président. Le comble, ces équipes ne sont dotées d’aucune structuration. Ainsi pour l’initiateur de Lomé FC ELITSA Larno, l’audience reçue montre que ce projet connaitra dans les mois à venir sa phase de concrétisation. Pour lui « Lomé FC servira de référence au Togo et en Afrique et Lomé deviendra la capitale mondiale du fair-play ».

Le défi à relever est d’arriver à mobiliser d’ici fin du mois de décembre 2018 au moins cinq (05) milliards de francs CFA, construire quinze (15) pelouses synthétiques dans les quartiers de Lomé, édifier un stade de 80.000 places dénommé le Fair-Play Stadium de Lomé, enfin mettre en place un centre médical sportif.
La cérémonie dédicace, faut-il le rappeler, s’est faite en présence de plusieurs invités notamment le préfet du Haho, le Directeur général des Editions AWUDI Mr HKA Mawussé, le Représentant du Président de la FTF Mr BABA Touré, le représentant du Roi de Notsè Togbui AGOKOLI, du Directeur des études à l’ENI, des dignitaires religieux (chrétiens, musulmans, traditionnels) et bien d’autres encore.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.