Togo : L'UAC et l'ESA signent une convention de coopération autour de la filière agricole


L’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) et la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin) renforcent davantage leur partenariat par la signature d’un nouvel accord de coopération intervenu ce 15 janvier 2018 dans la grande salle de conférence de l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) à Lomé. Au centre de cet accord l’entrepreneuriat des jeunes.

Le document est signé par Docteur Charles BIRREGAH, Fondateur PDG-ESA et Professeur HOUNHOUIGAN Djidjoho Joseph, doyen de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université de d’Abomey-Calavi, chef d’une délégation de UAC, vient matérialiser la volonté des deux institutions universitaires d’œuvrer de commun accord pour le bien des étudiants. Les défis à relever sont énormes surtout en termes de qualité des matières disponibles et enseignées. Cette convention permettra à ces deux établissements universitaires de faire des échanges en matière de ressources humaines enseignantes et techniques. 

« Nous attendons beaucoup de choses de cet accord. Nos jeunes ont besoin de rentrer dans le monde des Affaires et c’est le point fort de l’ESA. Nous aurons à profiter de cet avantage qu’offre l’ESA. C’est une coopération donnant-donnant entre l’ESA et la Faculté des Sciences Agronomiques-Bénin », a déclaré Prof. HOUNHOUIGAN Djidjoho Joseph.
 
« C’est pour offrir aux apprenants, à nos compatriotes, nos jeunes togolais, africains et mondiales des formations de qualité dans le domaine agricole. Tout le monde sait qu’aujourd’hui l’avenir est dans l’Agriculture. L’Etat togolais est en train de créer des agropoles. Nous voulons former des futurs ingénieurs qui puissent embrasser tous les métiers de l’Agriculture. Nous avons trouvé en la Faculté des Sciences Agronomiques d’Abomey-Calavi, des ressources humaines et surtout de bons laboratoires qui permettront à nos apprenants de faire des travaux pratiques pour qu’en sortant ils ne doivent pas forcément aller dans la fonction publique. Mais ils peuvent être créateurs d’emplois et d’entreprises. Abomey-Calavi est un pionnier dans la sous-région », a dit Docteur Charles BIRREGAH, Fondacteur PDG-ESA.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.