Le web journalisme au Togo : La presse en ligne s'outille pour plus de créativité et de professionnalisme

La presse en ligne occupent aujourd'hui une place prépondérante dans l'environnement médiatique au Togo en particulier, d'où la nécessité de professionnaliser le secteur et le rendre productif non seulement en terme de la qualité du contenu, mais aussi en matière de rentabilité financière. C'est pour relever ce défi que l'Association togolaise de la presse privée en ligne (ATOPPEL), en collaboration avec Café Informatique& Télécommunication, a organisé une séance de formation ce mercredi 21 février à Lomé  à l'intention de ses membres.

Cette rencontre d'une journée a vu la participation des journalistes intervenant aussi bien dans la presse écrite en ligne que ceux de l'audio visuel ( radios et télévisions en ligne). Les communications, deux (02) au total, ont porté essentiellement sur les thématiques ci-après :
- Quel modèle économique pour les médias en ligne? Etude de cas pratiques
- Open data : Enjeux et perspectives des médias.

Ces deux thèmes répondent bien à la question existentielle même des web médias dans un environnement hostile à la pratique de la profession. Le cas togolais est particulier. A côté de la rude concurrence provenant des médias dits classiques ou traditionnels, la presse en ligne fait face à des difficultés non seulement d'ordre financier, mais aussi à l'absence des textes normatifs la régissant. Du coup, elle ne bénéficie pas des privilèges reconnus aux médias traditionnels notamment l'aide de l'Etat à la presse et surtout la problématique des insertions publicitaires.

Malgré ces péripéties qu'on peut qualifier d'injustes, la presse en ligne essaie tant bien que mal de donner une production assez consistante avec pour objectif d'informer, former et divertir son public. Ainsi, cette séance de formation consiste à donner aux professionnels des web médias, des astuces ou opportunités génératrices de revenus.
Un autre aspect abordé par la formation est le data journalisme (open data ou données ouvertes). C'est un domaine quasiment vierge et que les web journaliste sont appelés à exploiter. Il s'agit en fait de la collecte des données à utiliser dans le cadre du développement, de la gouvernance....

Présidant la cérémonie d'ouverture de cette formation, le Directeur Général-adjoint de Café Informatique& Télécommunication, représentant son supérieur hiérarchique, a souligné l'importance de la production des contenus sur internet. " Sans contenu il n’y a pas d'internet", a t-il martelé.

Pour rappel, c'est la grande salle de conférence de Café Informatique& Télécommunication qui a servi de cadre pour la formation.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.