Le scout au service du développement dans l'espace CEDEAO


Le Togo abrite depuis ce mardi le huitième forum annuel des associations des jeunes scouts de l’Afrique de l’ouest. Beaucoup d’activités sont inscrites au programme de cette rencontre prévue pour prendre fin le 16 février prochain.

Le Togo a une longue tradition en matière du mouvement de scoutisme, ce qui explique d’ailleurs la tenue de ce huitième forum à Lomé. Pendant les cinq (05) jours que va durer cette rencontre, les jeunes scouts venus de 14 pays de la sous-région ouest africaine vont plancher notamment sur le leadership et la gouvernance des jeunes en vue de leur contribution au développement de leur pays respectif. 

En effet, l’engagement dans le scoutisme est un engagement fort et doit être un facteur de changement. Le thème retenu est très évocateur « Le scoutisme pour plus d’engagement des jeunes ». Les participants seront donc outillés sur les techniques de prise de décision, la participation au civisme et à la construction de l’Etat et également sur l’entreprenariat.

« Le développement de l’Afrique doit passer nécessairement et sans condition par les jeunes et donc il va falloir donner aux jeunes l’opportunité ou le désir de s’engager pour l’avancement de leurs pays », a relevé BOROZI Kady, Commissaire général du scoute au Togo.

« Cette assise constitue un cadre de renforcement des relations d’amitié et de travail entre les jeunes de l’Afrique de l’ouest, ceci pour consolider la solidarité scoute et contribuer au développement des pays d’origine », nous a confié Frédéric Kamata TOUTOU, Directeur régional Afrique du bureau mondial du scoutisme.

A l’issu des travaux, des recommandations seront formulées à des échelons supérieurs notamment les conférences africaine et mondiale du scoutisme.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.