Togo : Revue de web 06 juin 2018.


La Revue de Web de ce jeudi 06 juin 2018 est essentiellement consacrée aux trois jours de manifestations de rues de l’opposition togolaise et à l’appel à un Togo mort la semaine prochaine

ICI LOME - Ouro Tchatikpi: « Payadowa Boukpessi n’a pas ce droit d’imposer des itinéraires »

Pourquoi la Coalition ne veut pas respecter les itinéraires imposés par le ministre Payadowa Boukpessi ? Hier lors de la conférence presse tenue au siège de la CDPA, cette question a été posée aux responsables de la Coalition des 14. Selon Ouro Tchatikpi, Conseiller de Tikpi Atchadam (président du Parti National Panafricain), le ministre en charge de l’Administration territoriale, conformément à la loi du 16 mai 2011, n'a aucun droit d'imposer des itinéraires aux organisateurs des manifestations publiques. Suivez son argumentation.

Brigitte Adjamagbo Johnson : « La Coalition des 14 reconduit son mot d'ordre de manifestations … »

En conférence de presse hier à Lomé, les responsables de la Coalition ont dressé le bilan de la première journée des manifestations de cette semaine. Selon eux, les manifestations se poursuivent aujourd'hui et demain comme prévu.

GLOBAL ACTU met à sa une : « La coalition des 14 appelle les Togolais à observer un  ‘Togo mort’ lundi prochain ».

Pas de manifestation dans les rues de Lomé ce mercredi, premier des 3 jours que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition compte mettre à contribution pour faire pression sur le pouvoir de Lomé 2.

Les points de départ et de chute prévus par la coalition des 14 pour ces manifestations ont été bouclés par les forces de l’ordre depuis le matin. Au cours d’un point de presse donné cet après-midi, les responsables de la coalition des 14 ont vivement condamné une ‘violation du droit de manifester’ des Togolais.

Tout en maintenant les marches du jeudi 7 et samedi 9 juin prochains, Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition, Brigitte Adjamagbo Johnson, la coordinatrice de la coalition des 14 et Our-Djikpa Tchatikpi du Parti national panafricain (PNP) ont invité les Togolais à observer un ‘Togo mort’ le lundi 18 juin, journée au cours de laquelle personne ne doit vaquer à aucune activité.

GAPOLA revient également sur le sujet et titre : « VU L’ÉCHEC DES MARCHES, LA C14 APPELLE A UNE JOURNÉE "TOGO MORT" »

La coalition des 14 partis de l'opposition change sa stratégie de pression sur le régime de Faure Gnassingbé. Après la mobilisation de proximité et les appels à manifestations de rue soldés par des échecs, elle appelle à une journée "Togo mort" le lundi 18 juin prochain.

Sans surprise, la manifestation de rue de  ce mercredi a été soldée par l'échec. Difficile de voir les manifestants qui ont laissé leurs places aux forces de l'ordre et de sécurité. Pas de moindre attroupement ni aux points de rassemblement indiqués par le gouvernement, ni ceux voulus par la coalition.

Face à cette démobilisation de plus  en plus récurrente, la C14 loin de baisser les bras, reste dans sa logique de faire chuter Faure Gnassingbé du pouvoir par la pression populaire. Tout en maintenant les marches prévues pour jeudi et samedi, la coalition invite déjà les togolais à observer une journée "Togo mort"  le lundi 18 juin prochain.

« Itinéraire des marches : Les manifestants divisés au sujet du choix des leaders de la C 14 » indique la VOIX DE LA NATION

Depuis un temps, l’opposition peine à manifester suivant ses propres itinéraires. Les tentatives se sont soldées par un échec avec dans certains cas, des courses poursuites et autres affrontements entre manifestants et forces de l’ordre.

Ce mercredi à Lomé, premier jour de la marche de la coalition des 14 partis de l’opposition pour le compte de cette semaine, il n’y a pas eu de manifestations comme prévu. Tôt le matin, les points de départ sont bouclés par les forces de l’ordre et de sécurité. Aucun rassemblement n’est autorisé à ces endroits.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.