Climat : Les OSC togolaise veulent rendre plus audible leur voix à la COP 24 en Pologne

Les organisations de la société civile togolaise sur le climat s'engagent désormais à porter plus haut les préoccupations des communautés vulnérables ou les plus affectées par le réchauffement climatique. Pour y parvenir, celles-ci ont décidé d'unir leur force afin de parler d'une seule et unique voix lors des futures négociations sur le climat notamment la 24ème COP prévue courant mois de décembre en Pologne. Cette nouvelle approche des OSC togolaise sur le climat a été portée à la connaissance de la presse hier à Lomé.

Concrètement, les OSC togolaise sur le climat entendent s'organiser en misant sur les aspects suivants : 
- Renforcer le cadre de concertation mis en place avec des textes réglementaires
-  Créer une synergie d'actions
- Lancer les concertations avec les acteurs étatiques et les partenaire techniques et financiers en les impliquant aux différentes initiatives en tant qu'observateur
- Organiser des séances de renforcement de capacités pour les acteurs qui participent aux COP

Les OSC sur le climat on également adressé des recommandations aux décideurs nationaux afin de capitaliser sur les expériences du Togo dans les négociations climatiques à savoir :
- Renforcer les préparations urs sur les enjeux de chaque COP
- Organiser les acteurs par rapport aux thématiques à aborder lors des COP
- Construire une position commune des acteurs togolais pour les COP.

" Après plusieurs années de participation aux conférences de l'ONU sur le climat, il est temps que le Togo s'organise mieux pour une préparation efficace à la COP 24, tant du côté   de la délégation officielle que de la société civile", a indiqué Joseph Yaovi KOGBE, Directeur Exécutif de l'ONG OPED-Togo et Coordonnateur international du Réseau Climat et Développement.

Il faut préciser que cette initiatives des OSC togolaise sur le climat a reçu un appui technique de l'Ambassade de la France au Togo. 

" La société civile togolaise en très présente en matière de climat, mais il y 'a un véritable souci d'efficacité à envoyer leur message. J'ai une appréciation positive de leur volonté de s'associer, de former une coalition d'acteurs ou d'activistes engagés pour le climat. Raison pour la quelle nous n'avons pas hésité à soutenir cette démarche" a souligné Morgan Rohel, le Chargé de mission de l'Ambassade de de la France au Togo.





Aucun commentaire

Fourni par Blogger.