Togo / Gerry Taama : " L'essentiel est d'avoir une élection libre et apaisée"

Au lendemain de la décision portant recomposition de la commission électorale nationale indépendante (CENI), le Nouvel Engagement Togolais (NET) de Gerry Taama annonce son départ imminent de l'institution chargée d'organiser les élections au Togo. 

Face à la presse ce lundi matin, les premiers responsable de ce parti politique de l'opposition, quand bien même qu'ils n'ont pas manqué de dénoncer ce qu'ils ont appelé " Violation du code électoral togolais" notamment son article 12, acceptent se conformer pour des raisons pragmatiques à la nouvelle donne. Cette nouvelle donne fait référence à la nouvelle configuration de la CENI (8 membres de la mouvance présidentielle UNIR et 8 de l'opposition). 

Il faut souligner que cette recomposition de la CENI fait parti intégrante de la plate-forme revendicative de l'opposition en occurrence la coalition des 14 partis partis, une revendication qui n'avait pas trouvé satisfaction lors du premier passage du comité de suivi mis en place par la CEDEAO pur une résolution de la crise sociopolitique que traverse le Togo actuellement. Chose faite lors de cette deuxième réunion du comité tenu dimanche 23 septembre à Lomé.

 " Nous apportons notre soutien à la décision de la CEDEAO meme si celle-ci fait entorse aux textes régissant l'organisation des élections dans notre pays, meme si les conditions d'une élection crédible le 20 décembre prochain ne sont pas réunies.Notre souhait est que la nouvelle CENI puisse conduire dans la transparence  ces échéances électorales", a martelé Gerry Taama.

Pour ce dernier, le pari de son parti est de gagner 4 à 5 sièges au parlement pour la nouvelle législature.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.