Togo: Les populations d'Agoè s'approprient les nouvelles dispositions introduites en droit de la famille


L’hôtel Concorde de Lomé  a abrité  ce 20 novembre 2018 une cérémonie de sensibilisation et d’échanges pour mettre au parfum les populations de la préfecture d’Agoè sur les réformes opérées en matière du droit de la famille au Togo. Une initiative du ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation avec l’appui technique du comité de vulgarisation du code des personnes et de la famille. 

L’objectif est de porter à la connaissance de la population les modifications intervenues en 2012 et 2014 sur le code des personnes et de la famille et surtout les permettre de s’approprier les différentes dispositions de cet outil  important. Ont pris part à cette rencontre plusieurs personnalités entre autres les préfets, les présidents de conseil de mairies et de préfectures, les responsables et agents d’état civil, les magistrats et officiers de police judiciaire, les chefs traditionnels, les leaders religieux et les responsables des organisations féminines. Les modifications portent essentiellement sur l'héritage, la succession, l'autorité parentale...

Principaux motifs de cette révision du code, supprimer toutes les discriminations basées sur le genre afin de permettre à toutes et à tous de participer dans le respect de l’égalité constitutionnelle, au développement du pays, aussi permettre au Togo d’être en phase avec les conventions auxquelles il est partie, et corriger certaines dispositions à caractère inéquitable et discriminatoires qui portent atteinte aux droits de personnes principalement des femmes et des enfants, en fin établir une harmonie entre le droit coutumier et le droit moderne.

La cérémonie de lancement de cette activité s’est déroulée à Lomé, présidée par la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Tchabinandi KOLANI-YENTCHARE. Celle-ci a rendu hommage au chef de l’Etat togolais Faure Essozimna GNASSINGBE, pour son engagement personnel dans la réforme de ce code, en vue de le rendre plus moderne et conforme aux réalités de l’heure. Elle a également exhorté les différents acteurs à s’approprier le code pour en partager le contenu avec les populations et les usagers, dans l’exercice de leurs fonctions.

Notons que le code des personnes et de la famille (CPF) de 1980 a été révisé par la loi No 2012-014 du 06 Juillet 2012 puis modifié en ses articles 99, 100, 153, 403, 404, 420 par la loi No 2014-019 du 17 novembre 2014.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.