Togo : Les services climatologiques disposeront bientôt d'un cadre normatif national

Les acteurs intervenant dans le secteur de la climatologie au Togo, réunis depuis jeudi 15 novembre à Lomé avec leurs partenaires notamment l'Organisation mondiale de la météorologie (OMM) et la CEDEAO, sont en phase de permettre au pays de disposer dans un futur proche d'un cadre stratégique et institutionnel national pour les services climatologiques. Objectif visé, valider ledit cadre.Ces travaux s'inscrivent dans la droite ligne du  Cadre mondial pour les services climatologiques approuvé par 150 pays, 34 organismes de l'ONU et 36 organisations non-gouvernementales à la troisième Conférence mondiale sur le climat (WCC-3).

Cette rencontre fait suite à celle préparatoire d'Adétikopé tenue du 29 au 31 mai dernier à l'initiative de la direction de la météorologie nationale. Au cour des deux jours que vont durer les travaux de cet atelier, les participants vont analyser, amender et approuver le plan d'action stratégique du Cadre national pour les services climatologiques du Togo. Une fois ce cadre validé, son opérationnalisation contribuera à une meilleure résilience à la variabilité et aux changement climatiques.

" Ce cadre permettra à terme de fournir des avantages sociaux, économiques et environnementaux généralisés à travers une gestion du et des risques de catastrophes plus efficace ", a relever en substance le Directeur Général de la météorologie nationale M. Issaou Latifou, en marge de l'ouverture officielle de cette rencontre présidée par le représentant du Ministre des transports Olivier Abélim Passoli.

Pour Pascal Yaka, le Représentant régional de l'Organisation mondiale de la météorologie " Plusieurs pays de l'Afrique de l'ouest sont de plus en plus affectés par la variabilité et le changement climatique. Tout ce qu'on veut entreprendre que se soit au niveau social qu'économique, est tributaire de ces aléas. Il est tout à fait fondamental que nous prenions de l'avance pour non seulement travailler à connaitre davantage de ces changements climatiques, mais surtout à mettre en place tous les aspects techniques en termes de prévisions pour lutter contre ces variabilités et changements ".

A l'issu de cette rencontre de validation, des recommandations seront adressées à qui de droit surtout aux autorités pour une prise en compte législative notamment.

Jacques LEMOU

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.