Togo / Filière café-cacao : Abass KABOUA parle de malversations

ABASS KABOUA, du  Mouvement des républicains centristes (MRC) était ce matin devant  la presse pour donner un signal fort sur les présumés détournements de fonds qui mineraient  la filière de  café et cacao. Député à l’assemblée Nationale ABASS KABOUA,  aurait joué sa partition en vain dans ce dossier sur les prélèvements de café cacao qui est passé de 10F/KG à 60F/KG, alors que tous les yeux sont tournés  vers  l’Assemblée nationale où le contenu final du projet de loi relatif aux réformes constitutionnelles et institutionnelles introduite est à l’étude, les informations ont fuité de source concordante du fait que le mandat  du président de la République serait porté à sept( 7) ans et  à six (6) ans. 

ABASS KABOA  pose la problématique de  l’impunité et évoque la question de détournement ainsi que des pratiques frauduleuses opérées  par les responsables des différentes  structures cotonnières cacaoyères, lesquels responsables seraient selon lui du parti UNIR. Les faits  sont relatifs à  l’ancienne  Office des Produits Agricoles du Togo (OPAT) déclaré en faillite et substituée par une autre  structure qu’il qualifie de « bidon ». De 10f par kg, le prélèvement est passé à  60fcfa/kg. A l’heure actuelle, on ignore les retombées de ces fonds alors qu’ils seraient destinés a construire des infrastructures rurales selon KABOUA. Une situation que le président-député du MRC dénonce avec la dernière énergie.


La question reste pourquoi choisir ce moment  pour faire une telle sortie. Pourvue que la HAPLUCIA et la cour des comptes se saisissent dudit dossier.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.