Togo : Le projet EJV pour réduire la précarité de 14.000 jeunes

La ministre du développement à la base, Victoire Tomégah-Dogbé, a procédé jeudi 16 mai à  d’Ahépé dans préfecture de Yoto, au lancement officiel du des Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO). C'est une initiative du gouvernement togolais qui s'inscrit dans le cadre du programme d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) orienté vers 200 villages des 150 cantons les plus pauvres sélectionnés dans les 5 régions économiques du Togo.

Au total 14.000 jeunes Togolais, âgés de 18 à 35 ans  sont concernés par ce projet. A ce jour,  5040 jeunes, dont 43 handicapés ET 2.909 femmes, ont déjà été identifiés  dans 72 villages selon le ministère du développement à la base. Le projet est financé par la banque mondiale à hauteur de  5,1 milliards FCFA sur 2 ans et exécuté par l’ANADEB. 

Ce projet vient renforcer la politique de développement inclusif que prône le Chef de l'Etat Faure Gnassingbé, politique inscrit à l'axe 3 du plan national de développent (PND 2018-2022).

« Ces jeunes vont participer à des travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO). Ils percevront à ce titre la somme de 15.000 francs CFA chacun tous les 10 jours de travail, et ce, durant 4 mois. Ils bénéficieront également au cours de leur mission de volontariat, des formations sur le développement d’affaires et sur les compétences de vie », a indiqué Mazalo Katanga, la Directrice générale de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB).

Rappelons que cette cérémonie de lancement a été faite en présence de la Représentante résidente la banque mondiale, Hawa Wague Cisse.

 « Cet événement marquera une avancée significative dans la dynamique insufflée à la création d’emploi. Comme partout ailleurs, le Togo n’échappe pas aux questions liées à la pauvreté, au chômage et à l’emploi des jeunes en dépit d’une performance économique louable observée depuis plusieurs années », a t-elle souligné.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.