Togo : Enfin l'UFC a parlé


L’Union des forces de changement (UFC) met fin à son  mutisme sur la crise politique togolaise lors d’une conférence de presse ce  mardi  à Lomé. Le parti cher à Gil-christ  OLYMPIO  a donné son avis sur la situation politique qui prévaut actuellement  au Togo après moult accusations à tors ou à raison.

Malgré que ce parti partage la  gestion du pays avec le pouvoir RPT/UNIR, le parti à la couleur jaune estime toujours être de l’opposition en se basant sur le statut de l’opposition et déplore l’attitude obscurantiste et négationniste d’une bonne partie de la classe politique togolaise qui s’est employée depuis quelques semaines à lui contester contre toute évidence son statut de parti de l’opposition , et à refuser toute concertation constructive pouvant amener les acteurs à trouver une solution pacifique et responsable.

En ce qui concerne son siège à la  Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le parti compte céder son poste si le comité de suivi de la CEDEAO le lui demande. L’UFC félicite les chefs d’Etats de la sous-région ouest-africaine, les partenaires internationaux et les pays frères du Ghana et de la Guinée pour leur présence fraternelle au chevet du Togo.

Notons que l’UFC se prépare activement pour les prochaines élections législatives et locales du 20 décembre.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.