Togo : Les huit représentants de la C14 à la CENI abonnés absents à la cérémonie de prestation de serment

De rumeurs en clameurs, les huit (08) membres de la Coalition des 14 partis politiques de l'opposition togolaise devant siéger à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n'ont pas prêté serment comme prévu ce matin  par la cour constitutionnelle. Pour justifier  ce refus, la C14 allègue que les conditions devant favoriser l'organisation inclusive des futures échéances électorales ne sont pas tout à fait réunies.

En lieu et place de leur présence à la cour constitutionnelle, la C14 a préféré rencontrer la presse pour rendre public sa décision de boycott. Depuis hier, beaucoup de bruits selon lesquels les représentants de la C14 à la CENI.Plus de doute ni d'équivoque, la cérémonie a été repoussée à une date ultérieure.

 « Nous irons prêter serment lorsque les conditions seront réunies et que dans notre entendement nous allons à la CENI pour démarrer un processus électoral consensuel… Nous avons fait nos analyses, les réformes sont très importantes pour nous, la composition paritaire de la CENI, elle ne se tient pas parce que nous serons huit de chaque côté mais il va falloir que la question de la présidence de la CENI soit réglée. Tout cela fait partie des conditions que nous recherchons maintenant pour qu’enfin un processus électoral, consensuel, fiable et digne de ce nom puisse être démarré », a expliqué en substance Brigitte Adjamagbo-Johnson, la Coordinatrice de la C14. 

Cette  dernière a par ailleurs indiqué que son regroupement ne se prêtera pas au jeu  jeu  que joue le pouvoir de Faure Gnassingbé, se référant au dépôt des candidatures dont les délais s’expirent demain mercredi à minuit. Et d'ajouter : " Ce qui se passe ne nous concerne pas ".

Va t-on inexorablement vers des élections le 20 décembre prochain sans la C14? Les jours à venir nous le diront, puis qu'un nouveau rebondissement n'est pas à écarter. 

Jacques L.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.