Bientôt des médicaments traditionnels améliorés dans les officines en Afrique

Un colloque international de 3 jours organisé par le centre de recherche et de formation sur les plantes médicinales, réunit depuis mercredi, les spécialistes en phytosanitaire,  à l’auditorium du Campus de l’Université de Lomé.

Autour du thème « De la phytomédecine vers le médicament pour un développement durable en Afrique », des spécialistes de la santé, chercheurs et universitaires venus de différents pays d’Afrique réfléchissent sur la meilleure manière de passer de la médecine traditionnelle aux médicaments traditionnels améliorés qui doivent se retrouver dans les officines.


Pour Pr Yaovi Blaise Améyapo, Président du comité d’organisation, " ce passage suppose la possession des plantes, leur utilisation et leur transmission aux futures générations à travers le contrôle, le suivi et la transformation de ces plantes ". 

Bien de pays comme le Sénégal et le Mali ( 08 médicaments améliorés) ont déjà une avance qu'il va falloir généraliser à l’échelle Africaine toute entière. La rencontre prend fin vendredi.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.