RADIO OREOLE EN DIRECT

Togo : ‘’ Kpatima’’, les conditions de son utilisation pour soigner la drépanocytose

Le Newbouldia laevis P. Beauv (Bignoniaceae) connu sous l’appellation « kpatima » en éwé, a fait l’objet d’une soutenance de thèse, ce lundi, à l’auditorium de l’Université de Lomé. Intitulé « Etude phytochimique et effets de Newbouldia laevis P. Beauv (Bignoniaceae) sur la falciformation », cette thèse a été l’œuvre de Affo DERMANE. 
 
L’impétrant a mené des études biologiques (préparation des extraits, évaluation …) et des études phytochimiques (dosages …) sur la plante et ses effets  sur des échantillons de sang humain en occurrence ceux SS et celui des rats Wistar.  Les résultats de ses recherches pourraient aboutir à terme à la création de médicaments ou phyto médicaments pour lutter contre la drépanocytose.

Selon Pr. Djibril FALL, professeur titulaire de chimie thérapeutique de l’Université Cheick Anta Diop (Sénégal) et membre du jury, ce travail est important car d’abord, il préconise une utilisation durable de la plante notamment les écorces du tronc ; ensuite, la non utilisation des feuilles à cause du risque élevé d’éclatement des hématies et enfin, il identifie le béta-sitostérol, le stigmastérol et le béta-sitostérone comme responsables de falciformation.

Le jury présidé par l’ancien président de ladite université, Pr. François Messanvi GBEASSOR, a attribué la mention très honorable au travail d’Affo DERMANE. L’impétrant fait donc son entrée dans le cercle fermé des docteurs en chimie au Togo.

Avant l’obtention de son doctorat en chimie, Affo DERMANE avait déjà son doctorat en pharmacie.

Pour rappel, en 2016, le taux de prévalence de la drépanocytose au Togo approche les 16% de la population togolaise.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.