Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

Togo : Le GF2D outille les prestataires de services sur le soutien psychosocial de base des femmes et filles victimes de violences

La communauté internationale célèbre en ces jours les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme, occasion pour le Groupe de réflexion et d'action, Femme, Démocratie et Développement (GF2D), d'outiller une quarantaine de prestataires de services sur le soutien psychosocial de base dans la prise en charge des femmes et filles victimes de violences. La rencontre a débuté ce lundi à Lomé pour s'achever le 14 décembre prochain.

Pendant cinq (05) jours, ces responsables des centres d'écoutes et d'assistance juridique venus des cinq régions du Togo (Lomé, Assoli, Kloto, Lacs, Zio, Ogou, Guerin kouka, Tone, Tchaoudjo, Oti) et des représentants des autres organisations intervenant dans la prise en charge des femmes et filles victimes de violences, auront à renforcer leur connaissance et à opter pour une stratégie de mise en place d'un dispositif itinérant d'appui psychosocial.

Ils seront donc formés sur les facteurs de risque, les signes évocateurs de violences et leurs répercussions psychosociales, les conséquences néfastes des pratiques culturelles au seins des communautés, comment reconnaitre les femmes silencieuses victimes de violences et les méthodes de vulgarisations des connaissances acquises.

Au Togo, les chiffres sont parlant en terme de violences faites aux femmes sous toutes ses formes : 16,9 % de violences domestiques, 11 % de violences sexuelles, 12,1 % de violences conjugales. C'est donc à juste titre que le GF2D veut contribuer à la réduction des violences basées sur le genre par l'amélioration de la prise en charge psychosociale, à travers le Projet d'appui à la réduction de la mortalité maternelle et infantile en Afrique et en Haïti. Ce programme, conforme à l'esprit de la cible  des objectifs de développement durable, aboutira à l'autonomisation des femmes, une autonomisation qui est particulièrement au centre des actions du GF2D.

 Après cette formation s'en suivront les travaux de terrain, consistant en un accompagnement de proximité à travers des groupes de paroles, des visites à domicile, l'appui à la mise en œuvre des AGR pour les victimes vulnérables de violences basées sur le genre.

" Nous voudrions compter sur les ressources de nos communautés, sur les stratégies à la base pour parvenir à la réduction des violences faites aux femmes et aux filles débouchant sur leur mieux etre et le développement de nos communautés ", a indiqué  en marge de la cérémonie de lancement de cet atelier Mme Ahouefa Noussoessi Michel AGUEY, Secrétaire du GF2D.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID