Togo : Mathilda Assaba Madjri sacrée Miss Nappy 2018

La deuxième édition de la Miss Nappy a eu lieu le 15 décembre dernier à l’Hôtel Eda Oba (Lomé). A l'issu du concours, c'est Mlle Mathilda Assaba Madjri qui a su convaincre le jury face à ces onze concurrentes.

L’objectif de cet évènement inédit est d'amener les femmes et filles à renoncer à la dépigmentation et au défrichage des cheveux. La beauté naturelle (peau et cheveux), c'est ce qui a de mieux à aimer et à préserver, un patrimoine à valoriser. L'innovation cette année est que le festival est couplé de l'aspect bien-être.

La dépigmentation a des conséquences très néfastes sur l’organisme humain. Outre des plaies difficiles à cicatriser, cela peut entrainer les cancers notamment celui de la peau, des odeurs nauséabondes, des taches indélébiles, ça rend l'accouchement difficile.

Pour concrétiser son projet, la Miss Nappy de la première édition a créé une association dénommée Natural Afric. Elle œuvre dans la sensibilisation des coiffeuses élèves sur les dangers de la dépigmentation et du défrichage des cheveux et le bien-être. 

" Je suis très satisfaite en organisant ce festival compte tenu de la mobilisation enregistrée et de l'engouement qu'il a suscité. Nous voyons qu'il y a une prise de conscience qui a commencé. Notre souhait est que ça se généralise et se pérennise", nous a confié Daniella ADABRA, la Promotrice.

Quant à la couronnée, elle n'a pas caché sa joie. " Je suis très contente d’être la miss de cette année. Comme projet, nous comptons multiplier les campagnes de sensibilisation en exhortant les femmes à garder leur peau et cheveux naturels. C'est à la fois une fierté et une histoire que nous devons valoriser " 

Rendez-vous l'année prochaine pour la troisième édition.

 Jacques LEMOU 

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.