Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

Togo : Des incinérateurs pour mieux gérer les déchets biomédicaux


Onze incinérateurs construits et 18 autres réhabilités,  ces ouvrages d’une valeur totale de 40 millions de FCFA ont été réceptionnés hier  par le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique pour le compte du centre de santé d'Aouda dans la préfecture de Sotouboua au nord du Togo. La cérémonie officielle a été faite dans ledit centre en présence du préfet de la localité.

Ces incinérateurs constituent des dispositifs indispensables dans la gestion des déchets biomédicaux au sein du système de santé, un grand défi  que les autorités sanitaires tentent de relever depuis plusieurs années.  Leur réalisation a été effective grâce à l’appui financier de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de CDC ATLANTA et s’inscrit dans le cadre de l’exécution du Programme général des urgences initié au niveau mondial à la suite de l’épidémie du virus EBOLA en République démocratique du Congo, un programme dans lequel le Togo a été choisi comme pays pilote.

Pour la Représentante-résident de l’OMS au Togo Mme Bintou Tidiane Diallo : « les incinérateurs vont contribuer à la promotion de l’hygiène dans les centres de santé afin de protéger le personnel et les populations ».

« Le projet de la construction des incinérateurs a commencé depuis 2001, ceci pour gérer les déchets biomédicaux qui devenaient de plus en plus beaucoup. Et depuis, les efforts sont faits par le gouvernement togolais  pour y arriver. L’objectif est d’arriver à installer dans chaque district sanitaire au Togo ces incinérateurs », a indiqué Amidou Sani, Chef division hygiène et assainissement de base au ministère de la santé et de l’hygiène publique.
D’autres matériels de protection ont été également réceptionnés.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID