RADIO OREOLE EN DIRECT

Togo / Congrès ordinaire de la FTF : le football vers de nouvelles ambitions

Bien que secoués par les récents cas de violences sur les stades, les acteurs du football togolais s'engagent résolument à faire de ce sport un vecteur de développement. En congrès ordinaire samedi à Lomé, la Fédération togolaise de football (FTF) a passé en revue l'état des lieux sur la situation actuelle du sport-roi au Togo, présenté de nouvelles orientations très ambitieuses définies dans le projet " VISION 2022".

Au cours des travaux, le Comité exécutif de la FTF s'est félicitée de la reprise des compétitions depuis trois ans, championnats nationaux principalement. Le COMEX  a aussi relevé que les relations avec la FIFA ont été assainies. En témoigne la levée des restrictions budgétaires imposées à la FTF depuis 2013. Cette nouvelle situation a permis au Togo de postuler à nouveau aux différents projets de la FIFA notamment FIFA FORWARD 2.0 avec à la clé une enveloppe de 6 millions de dollars.

Les travaux ont permis aussi à l'expert de la FIFA Diamil FAYE de présenter le nouveau plan stratégique afin de donner au football togolais le professionnalisme tant souhaité. Ce plan consiste  à la mise en place entre autre d'une administration bien structurée et efficiente (restructuration de la Direction technique nationale), des infrastructures et équipements, d'un programme de communication et un marketing attractif.

Dans les divers, les congressistes ont abordé l'épineuse question de la violence sur les stades. Le COMEX a présenté des propositions allant dans le sens de l'apaisement :
  • Identification des rencontres à haut risque;
  • Mise en place des mesures de sécurité à l'intérieur et à l'extérieur des stades;
  • Sensibilisation des acteurs sur le fair-play, la tolérance;
  • Gestion des groupes de supporteurs....
Une autre mesure proposée par les acteurs est l'installation des caméras de surveillance dans les stades en vue d'identifier les fauteurs de troubles lors des matchs.

" J'exprime ici toute mon amertume, toute ma déception face aux scènes de violences enrégistrées à Kabou, Dapaong et Badou...C'est avec force et détermination que nous entendons éradiquer ce mal qui fait du tort à notre football..." a indiqué le Président de la FTF Guy AKPOVY.

Il faut noter que ce congrès ordinaire a été officiellement ouvert par le Ministre en charge des sports Folly-Bazi Katari.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.