Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

19 février 2019

Togo / Football- Violences sur les stades : le gouvernement prend les choses en mains

Le gouvernement togolais, à travers le ministre en charge des sports Folly-Bazi KATARI, sort de son silence suite aux récentes violences dans les stades dans à l'occasion des rencontres des championnats nationaux de football. Le dernier cas sur le tapis est celui de Badou dimanche dernier. Une réunion d'urgence de travail tête à tête a eu lieu ce lundi entre le Président de la fédération togolaise de football (FTF) Guy AKPOVY, celui du Président du Comité national olympique Togo Kelani BAYOR et le  Ministre pour trouver des solutions idoines afin de mettre fin à ces  scènes qui, davantage s'exacerbent et créent des situations d'insécurité.

La réunion, qui a eu lieu au cabinet du Ministre Folli-Bazi KATARI, a duré plus de deux heures et a permis de chercher entre autre facteurs ou causes de ces violences et qui visent particulièrement les arbitres sur les stades. Le week-end passé, on évoquait les cas de Dapaong, Mango et Kabou où les arbitres ont été molestés par des supporteurs. Ce qui a fait réagi ces hommes en noir et ont décidé de ne pas arbitrer les matchs prévus le week-end dernier pour protester contre l'insécurité dont ils victimes. Mot d'ordre qu'ils ont levé à la suite d'un entretien avec la FTT. A l'issue de la rencontre, les trois personnalités ont échangé avec la presse pour une restitution.

Le Ministre Folly-Bazi KATARI se dit être préoccupé par ces scènes de violences répétitives que connaissent nos stades, d'abord sur les arbitres, ensuite sur les joueurs. Il a déploré ses comportements malsains et déclaré que la réunion a permis aux et aux autres d'analyser la situation d'une façon profonde en vue de trouver des solutions convenables.

"  Nous nous sommes retrouvés pour qu'on puisse s'interroger sur ce qui se passe depuis quelques semaines dans le football au Togo ", a-t-il dit.

" Ce qui se passe sur nos stades est inadmissible et il va falloir qu'on trouve des solutions justes et objectives ", a déclaré le Président du Comité national olympique Togo Kelani BAYOR.

" Malgré les mesures de sécurité mises en place pour dissuader d'éventuels fauteurs de troubles, des gens mal intentionnés tentent de saboter le championnat. Nous allons prendre des dispositions contre eux. Ils vont subir la rigueur des textes telle que prévu ", a martelé a martelé Guy AKPOVI le Président de la FTF.

Il est prévu une rencontre avec tous les acteurs du football (présidents des club, arbitres, journalistes, FTF ...) pour véritablement trouver d'une façon perenne un remède aux violences dans le sport togolais.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID