RADIO OREOLE EN DIRECT

Togo / Situation sécuritaire en 2018 : Le tableau est sombre

Douze cas d'enlèvements avec demande de rançon en 2018 au Togo (dont 5 pour le 2ème semestre), c'est l'un des faits nouveaux et marquants à retenir du bilan sécuritaire conjointement présenté vendredi à Lomé par le ministère en charge de la sécurité et de la protection civile et celui du transport. Les chiffres publiés font froid au dos, puis qu’étant très lourds en termes de pertes de vie humaine.

On note dans les statistiques rendues publiques : 
  • Sur le plan de criminalité  
Outres les cas d'enlèvements sus indiqués et dont les victimes sont des Peuhls éleveurs , le rapport fait état de 24 braquages dont 06 tentatives opérés sur le territoire togolais en 2018, 74 cas de vols à main armée, 155 meurtres par lynchage et 145 cambriolages.
  •  Accidents de circulation
5814 cas d’accidents soldés par 7951 blessés et 592 morts. Un records depuis 2014. Tans de vies perdus bien que le Togo ne soit pas en situation de guerre. Comme principales causes énumérés, la majorité est attribuée au fiat de l'homme (des comportements à risque). Il y a  l’excès de vitesse, conduite en état d'ébriété, l’état défectueux des véhicules et le non-respect du code de la route.
Le Ministre de la sécurité a indiqué à la suite de cette présentation de bilan sécuritaire que l'Etat est entrain de prendre des mesures afin d'arriver à réduire drastiquement ces morts par accidents, notamment l'installation des caméras, des radars, les tests d’alcoolémie la sensibilisation au respect du code de la route...

" Mais la prise de conscience individuelle et collective reste avant tout le meilleur remède, voir la meilleure répression ", a ajouté Yark Damehame.

Quant à sa collègue des transports, elle propose en plus l'installation des panneaux ralentisseur de vitesse.
  • Opération Entonnoir
Sur la même période,  le rapport indique la saisie de 446 683 litres de carburants de contrebande, 288 voitures  89 motos, impliquées dans ce commerce illicite, ont été  confisquées, 22 personnes interpelées.
  • Contrebandes et trafics de stupéfiant                                                                    
    Saisie d’une importante quantité de drogue et de produits illicites dont 5255kg de cannabis  236,764 kg de cocaïne et 85 411 kg de médicaments illicites.   
  •  Autres chiffres : ils s'agit des morts par suicide (36), 253 découvertes de cadavres, 6 cas de profanations des lieux de cultes, 94 victimes par noyades, 8 cas de foudroiement soldés par 12 décès                                                                            

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.