RADIO OREOLE EN DIRECT

Togo : 3ème Edition Relooking Master Class, pari gagné pour la structure ARISE GROUPE


Relooking  Master  Class, une rencontre inédite remplie  de tous ingrédients, organisée à l’intention des femmes,  pour donner un nouveau souffle au leadership féminin au Togo  et en Afrique. L’évènement qui est à sa troisième édition a eu  lieu à l’hôtel SARAKAWA samedi 30 mars autour du thème : «Défi du cerveau gagnant ». Il est à mettre à l'actif de la structure ARISE GROUPE, qui, il faut le dire a été à la hauteur de toutes les  attentes. 
 
Où vont toutes ses femmes dont si peu ont confiance en elles. Elles n’ont pas conscience de ce qu’elles peuvent positivement  mieux impacter ce monde aussi économiquement,  politiquement que socialement. Cette perception est unanime chez tous les panélistes invités à cette rencontre dénommée Relooking  Master  Class. L’essentiel était pour eux,  de faire régénérer  les cellules du leadership féminin qui meurent en ces femmes. Le défit du cerveau gagnant prend sa source dans la question «comment partir de ses erreurs ou de ses échecs pour se relancer de façon spectaculaire ou stable,  dans sa vie professionnelle et sociale» 

Pour M. Toba TANAMA, Directeur de Communication de la Présidence de la République togolaise, l’un des cinq panélistes a eu l’honneur de faire sa présentation dans la première partie de la rencontre.  L’exercice n’est pas de louer l’échec  mais d’en faire un relooking,  c’est à dire un retro sur soi et sur les erreurs pour un véritable décollage. 

Pour Aimée Abra TENOU femme leader entrepreneure et deuxième panéliste,  il n’y pas d’échecs, en réalité il s’agit des Résultats Attendus Non Obtenus qu'elle a nommé RANO.  Et donc il faut toujours réorienter ses actions. Tout commence par la reconnaissance même de ces erreurs et on ne peut y arriver qu’en se fixant des objectifs au départ.

Le boom de cette rencontre était la communication de la Guest Lady SONIA dans la soirée. Que des larmes, que la joie et d’allégresse des pas de danse, quoi plus qu’une cène de délivrance d’Eglises  de ces femmes mais cette fois ce sera,  avec un savoir faire en  coaching et développement  personnel. 
Le message a pénétré les cœurs puisque la forte majorité partira en vidant leurs sacs de mépris pour soi, de manque de confiance en soit, de manque de solidarité entre femmes... Elles quitteront l’hôtel SARAKAWA confiantes d’elles mêmes et prêtes à jouer leur rôle de régulatrices dans le monde socio-professionnel.

Jacques LEMOU

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.