RADIO OREOLE EN DIRECT

Le Bromate de potassium, un tueur silencieux très prisé dans la boulangerie au Togo


Interdit il y a de nombreuses années dans les pays comme le Bénin, le Ghana et en Europe, aux Etats-Unis, du fait de ses effets cancérigènes, le Bromate de potassium ou comprimé B communément appelé ‘’Bévi’’ est encore utilisé dans la boulangerie au Togo. De l'assassinat silencieux que dénoncent les associations de défenses des droits des consommateurs notamment l'OADEL, à travers une conférence de presse organisée le 14 mai dernier.

En effet, le Bromate de potassium permet au pain de gonfler et d’avoir une jolie forme, entraine des maladies comme le cancer selon les recherches. Son utilisation, précise Martin Kokou AZIATO, chef section technologie alimentaire à l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA),a des conséquences néfastes à court, moyen et long terme sur la santé des consommateurs des pains le contenant, à commencer par l'intoxication, passant par le cancer et aboutissant à la mort.

« En utilisant le bromate de potassium, vous aviez des intoxications aiguës qui peuvent se manifester par l’apparition de certaines maladies. Il y a certains qui font des crises par injection ou inhalation de ce produit. Les boulangers eux-mêmes  sont exposés parce qu’en touchant le Bromate de potassium, ils l’inhalent et meurent à petit feu par l’effet de ce produit », a indiqué Martin Kokou AZIATO.

Contacté par la rédaction de Radio Oreole, Emmanuel SODADJI, le président de la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) confirme ce danger permanent et qui ne date pas d'aujourd'hui. Il indique c'est un sujet sur lequel son organisation travaille en collaboration avec d'autres associations de défense des droits des consommateurs il y a de cela plusieurs années.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.