RADIO OREOLE EN DIRECT

Togo / Elections locales du 30 juin - Ouro Akpo TCHAGNAOU : " le régime essaie déjà de se tailler le résultat qui lui sera favorable "

Bien que la classe politique de l'opposition togolaise dans sa globalité accepte et se prépare pour aller aux élections locales du 30 juin prochain, elle s'inquiète par contre sur la révision des listes électorales annoncée par le gouvernement. Cette inquiétude est relayée par  l'Alliance nationale pour le changement (ANC). " Aujourd'hui on nous propose d'utiliser le même fichier électoral que celui des législatives de 2018, sauf que les élections ne sont pas les mêmes et que les circonscriptions électorales sont différentes ", explique en substance Ouro Akpo TCHAGNAOU, le secrétaire général-adjoint du parti de Jean-Pirre FABRE sur les ondes de RFI.

" On nous parle d'une révision du fichier électoral en trois jours, sachant qu'une bonne partie de la population avait boycotté le recensement des législatives  de 2018, et connaissant l'état du matériel  qui est utilisé et le nombre de jours qu'on prend pour enregistrer les gens, nous disons que le régime essaye de réduire au maximum le nombre d'électeurs acquis à l'opposition et essaye déjà de se tailler le résultat qui lui sera favorable ", déclare Ouro Akpo TCHAGNAOU.

La question que l'on se pose est de savoir l'ANC ira à ces locales dans les conditions décrites par son secrétaire général-adjoint ou va t-il appeler une fois encore au boycott et des opérations de recensement et du scrutin lui-même comme ce fut le cas aux législatives du 20 décembre passées. Dans tous les cas, la machine est déjà en marche du côté du gouvernement togolais avec la mise en place de la nouvelles CENI et la désignation des nouveaux présidents des CELI.

Rappelons qu’à l’issue de ces consultations, ce sont 1527 conseillers municipaux qui devront être élus sur toute l’étendue du territoire national.  

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.