RADIO OREOLE EN DIRECT

Forum économique Togo-Union Européenne : Opération de charme réussie pour Faure Gnassingbé

Plus de 852 milliards FCFA de promesses directes, c'est sur cette note de satisfaction que s'est achevé ce vendredi 14 juin à Lomé, le premier Forum économique Togo-Union Européenne. Faure Gnassingbé a gagné son pari de faire venir 400 investisseurs dont 300 européens pour leur venter les opportunités d'affaires dont dispose le Togo, pays résolument engagé dans la voie de l'émergence à l'horizon 2030.

 La cérémonie de cloture a été présidée par le premier ministre Komi Sélom Klassou. A ses cotés, Bruno Hanses, Représentant de la Cheffe de la délégation de l’UE au Togo, Cristina Martins Barreira et de nombreuses personnalités.

 A l'heure du bilan, on retient que pendant le deux de jours de travaux et d'échanges, près de 70 conférenciers ont animé plusieurs panels sur des thématiques diverses, allant du développement inclusif à l’importance des partenaires au développement, en passant par l’agriculture, l’énergie, la transformation manufacturière, l’accès au financement, ou encore les infrastructures. 

Il y a eu également des moments de présentations de projets, de réseautage, et de rencontre B2B, des panels dont celui animé ce vendredi par l’ex-premier ministre du Bénin, actuellement Managing Partner chez SouthBridge Group et qui a porté sur « Togo, le centre d’affaires, d’investissement et de la haute finance émergente d’Afrique de l’Ouest »

Hier, le premier panel de haut niveau, portant sur le développement soutenu, inclusif, durable et équilibré du Togo, a été animé par Mario PEZZINI, Directeur du Centre de Développement OCDE, Carlos LOPES, Ancien Secrétaire Exécutif des Nations Unies-pour Commission Economique pour l’Afrique (CEA), Aliko DANGOTE, PDG du Groupe éponyme, et d’Etienne GIROS, Président d’European Business Council for Africa (EBCAM) et Président Délégué de Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN).

Tous les regards étaient tournés vers la cognote. Environ 852 milliards FCFA de promesses fermes faites par les investisseurs européens. Opération réussie donc pour le gouvernement avec à sa tête le Chef de l'Etat Faure Gnassingbé. Sélom Klassou n'a pas manqué son soulagement.  

«Le processus d'émergence est bel et bien enclenché au Togo et est en cours de réalisation », a -t-il lancé.

 C'est un pas pour le Plan national de développement lancé le 4 mars 2019 par le Togo. Budgétisé à plus de 4000 milliards de Francs CFA, le financement de ce programme quinquennal (2018-2022) repose à 67 % sur le financement privé. 500.000 emplois en perspective.

« Maintenant, il s'agit de tirer le meilleur profit de ce forum et de travailler ensemble... L'UE est prête à intensifier son soutien », a indiqué pour sa part Bruno Hanses.

Les regards sont désormais tournés vers la suite à donner à ce rendez-vous d'affaires et vers la prochaine édition dont aucune date n'est pour le moment retenue.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.